Améliorer votre trading avec le Profit factor et le Maximum Drawdown

Apprendre à analyser son trading est fondamental. Vous devez vous inscrire dans une démarche d’amélioration continue. Je l’ai déjà dit, le trading n’est pas une destination mais un chemin.

Pour cela il y a 2 grandes méthodes :

Une 1ere subjectif : Elle concerne sa gestion personnelle du trade

Une 2ième factuelle : Elle utilise des indicateurs mathématiques

La 1ere je l’ai abordé dans l’article sur le journal de trading, que je vous conseille de lire avant.

Maintenant, découvrons comment le Profit factor et le maximum Drawdown nous aident à analyser notre trading.

Notre but ? Toujours s’améliorer!

Introduction

Analyser ses interventions sur le marché fait partie intégrante de son trading. Pour cela il est nécessaire de prendre du recul sur son trading. Sur quels critères ai-je pris position ? Comment s’est réalisée la sortie du trade ?

De manière automatique et froidement, ou bien complètement soumis à vos émotions du moment ?

Répondre à ces questions et les noter permet d’apprendre de ses échecs.

Tout cela reste cependant très (trop) subjectif. Nous avons besoin de données plus factuelles pour construire son suivi dans le temps.

Le but ?

Dans 1 an, 2 ans… Vous devez (ou même une autre personne) être capable de reprendre ces données et les interpréter sans ambiguïtés possibles.

Nous allons donc entrer dans le détail du fonctionnement de deux d’entre eux : le Profit factor et le Max Drawdown.

Pour chaque indicateur, je vous expliquerai pourquoi il est utile et comment l’utiliser dans votre trading.

Partie 1: Le Profit factor

Il mesure la qualité de votre performance en trading.

Si vous espérez durer sur les marchés alors vos gains ne doivent jamais être obtenus au détriment d’une prise de risque démesurée. Autrement celui-ci reprendra vos gains tôt ou tard (et généralement dans la douleur).

Il détermine les risques que vous avez pris sur vos trades et les résultats que vous avez effectivement réalisé.

Il se calcule de cette manière :

Comment calculer son Profit Factor en trading

La période de calcul peut être une journée, une semaine, un mois, une année… qu’importe. Vous devez simplement savoir que plus la période prise en compte sera longue, plus le nombre de trades sera élevé. Cela fiabilisera ainsi le résultat.

1.1 Analyser votre trading

Comment utiliser le profit factor en trading

Un profit factor inférieur à 1 : Vous perdez de l’argent au fil des mois. Cette érosion peut être lente mais elle est bien présente.

Un profit factor entre 1 et 2 : Vous gagnez de l’argent, mais ne criez pas victoire trop vite ! Une performance se construit sur le long terme, or votre méthode est précaire. Un accident de parcours peut anéantir toute votre performance d’un coup.

Un profit factor supérieur à 2 : Vous gagnez de l’argent mais en plus votre méthode est durable et efficace. Vos plus-values ne se font pas au détriment d’une prise de risque démesurée.

Au-dessus de 3 : la qualité de votre trading est au top. Vous réalisez des plus-values durables sans mettre en danger tous les jours votre capital : Le graal

D’une manière générale, plus le profit factor est élevé mieux c’est…

1.2 Exemple

Prenons 2 exemples pour imager cet indicateur.

1.2.1 Un profit factor inférieur à 2

Sur un mois de trading la somme de vos trades gagnants s’élève à 1300€ et la somme de vos trades perdants à 600€.

La plus-value mensuelle que vous obtenez est donc de 600€ (1300 – 700).

 Votre mois de trading est positif c’est bien. Analysons le plus finement.

Le profit factor sera donc de 1300 / 700 = 1.85

En clair, vous avez risqué 1€ pour espérer en gagner 1.85€.

Du point de cet indicateur votre méthode de trading n’est pas durable, puisque vous générez des profits mais avec une prise de risque trop importante.

1.2.2 Un profit factor supérieur à 3

Sur un mois de trading la somme de vos trades gagnants s’élève à 1000€ et la somme de vos trades perdants à 300€.

La plus-value mensuelle que vous obtenez est donc cette fois de 700€ (1000 – 300).

Ici aussi c’est largement positif. Analysons le plus finement.

Le profit factor sera donc de 1000 / 300 = 3.33

Vous risquez 1€ pour espérer en gagner 3.33€.

La différence de plus-value n’est pas si importante que cela entre les 2 exemples, pourtant ici le profit factor est clair. Votre prise de risque est maitrisée puisque vous générez des profits avec une approche du risque solide.

Ce n’est au final que le reflet de votre money management.

1.3 Ses points forts et ses faiblesses

Le profit factor est parfait pour mettre en évidence le fait que vous arriviez (ou pas) à minimiser vos moins-values face aux plus-values que vous générez. Il vous démontre la qualité de votre performance de trading.

Mais utilisé seul, il montre tout de même d’importantes limitations.

Premièrement, il ne permet pas de gérer son risque par rapport à votre capital global. En effet, la taille de vos positions peut être très modeste par rapport à votre capital. Cela n’empêche pas d’avoir un mauvais profit factor puisque celui-ci se concentre uniquement sur vos plus et moins-values réalisées.

Deuxièmement, il ne détermine pas le nombre de trades gagnants ou bien la taille de vos gains ou pertes unitaires puisque celui-ci reste une somme.

Partie 2: Le Maximum Drawdown

Détermine la qualité de votre stratégie de trading en mesurant votre prise de risque.

Il correspond à la perte maximale que votre portefeuille enregistrera pendant une période définie. Il permet de mettre en avant si vous conservez (ou pas) vos gains. Parce que oui vous pouvez réaliser de très belles performances puis tout redonner au marché dans la foulée.

Cette notion échappe au Profit factor mais pas au Max drawdown.

Comment calculer le max drawdown en trading

2.1 Analyser son trading

Celui-ci mesure la perte absolue la plus importante que votre capital a subi sur une période donnée. Il peut donc lui aussi se calculer sur une journée, une semaine, un mois, une année…

Il mesure l’écart maximum entre un sommet et un creux de votre capital.

Cet indicateur est souvent exprimé en %, donc le % de perte de cumulée par rapport à votre capital total au moment de la valorisation maximale de votre portefeuille.

2.1.1. La valeur idéale du max drawdown

Puisqu’il permet de mesurer votre prise de risque ce % doit être le plus faible possible. Cela signifiera que vous générerez des plus-values avec un risque maitrisé.

Comment utiliser le max drawdown en trading

Un Max drawdown acceptable pour votre portefeuille se situe entre 2 et 5%. Au-delà, votre prise de risque devient non négligeable.

A 20% remettez votre stratégie immédiatement en cause. Vous allez droit dans le mur.

Vous devez absolument privilégier une stratégie avec un max drawdown faible. Il vaut mieux vous amputer de la performance mais être en mesure de supporter un accident de parcours.

2.2 Exemples

Nous allons voir 2 cas avec un capital initial de 10 000€, un 1er facile, un 2ième plus compliqué.

Ces montants sont totalement fictifs et potentiellement exagérés (j’espère pour vous). Tout cela dans le but de mettre en relief le résultat.

2.2.1 1er cas facile

max drawdown

La courbe nous montre que le portefeuille augmente fortement dès le 1er trade pour atteindre les 14 000€, la valeur maximale sur notre période de calcul. Ensuite la plus-value engrangée fond comme neige au soleil avec le 2ième trade et retombe à 11 000€, la valeur minimale. Il remonte ensuite plus tranquillement sur les 13 000€ avec les 3ième et 4ième trade.

Max Drawdown = (Vmax – Vmin) / Vmax

                                = (14 000 – 11 000) / 14 000

                                               = 0.21 -> 21%

Dans cet exemple le résultat est intuitif puisqu’il correspond à la perte du trade N°2.

Ce portefeuille s’est exposé à une perte de 21% en valeur. Ce résultat démontre une incapacité à conserver ses gains.

2.2.2 2ième cas plus subtil

utiliser le max drawdown en trading

Comme pour le 1er exemple reprenons le déroulé des opérations.

Le 1er trade est positif avec + 2000€, le portefeuille est donc à 12 000€, puis entame une séquence de baisse importante  avec le trade 2 avec un retour à 9000€. A ce moment-là le max drawdown est de (12 000 – 9000) / 12 000 = 0.25 -> 25%.

Sauf que le capital remonte avec le trade 3 à 11 000€ puis continue de baisser pour atteindre les 8500€, la valeur minimale avec le trade 4. Notre nouveau max drawdown est de (12 000 – 8500) / 12 000 = 0.291 -> 29.1%.

Les trades 5 puis 6 portent le capital à 13 000€ sur notre période de calcul.

Vous constatez ici que le max drawdown n’est pas simplement le résultat d’un seul trade, le N°2 à -3000€ mais bien le point bas de la capitalisation à 8500 €, (10 000 + 2000 – 3000 + 2000 -2500).

Le trade N°4 n’est pas la perte la plus élevée mais à simplement amplifié le résultat puisqu’il passe de 25% à 29%

Maintenant, si on décidait d’étendre en temps le calcul de ce max drawdown, la nouvelle valeur Vmax à prendre en compte serait cette fois-ci les 13 000€ qui correspondent au plus haut.

Il en résulte une nouvelle valeur Vmin puisque celle-ci doit intervenir obligatoirement après un nouveau plus haut.

utiliser le max drawdown en trading

Ce nouveau Max Drawdown montre une amélioration de la qualité de son trading avec une meilleure maitrise de ses pertes  et  donc de la volatilité du portefeuille.

Nouveau max dure tableau V1 op

2.3. Ses points forts et ses faiblesses

Contrairement au Profit Factor qui se concentre uniquement sur le rapport plus-values – moins-values réalisées, ici vous confronterez le risque que vous prendrez pour générer votre performance. Plus ce risque sera élevé et plus votre stratégie sera à revoir ou bien à optimiser.

N’oubliez jamais que le max drawdown a de la mémoire. Un trader peut très bien se vanter d’une performance à 2 chiffres en réalisant une série de super trades. En revanche, s’il gère mal son risque, un seul trade lui sera dramatique. Le max drawdown se chargera de remettre les pendules à l’heure…

Contrairement au Profit factor, il met en évidence la taille des pertes par rapport à votre capital disponible. Cela signifie simplement qu’avec un drawdown plus élevé que votre capital disponible, vous ne serez pas capable de vous relever après une perte importante.

Cependant, il reste un indicateur, seul il est limité. Il ne donne pas d’information sur la pérennité à long terme de votre stratégie. Vous pouvez très bien être dans une mauvaise série avec un environnement de marché peu favorable. Attention, celui-ci ne doit pas non plus exploser, vous l’avez compris. Plus la période de calcul sera longue plus vous atténuerez cet effet.

2.4. Mesurer la volatilité du prix

Pour ma part, j’utilise le max drawdown pour mes trades réalisés dans le cadre de mon portefeuille.

Maintenant rien n’interdit de l’appliquer sur un graphique du prix et de mesurer ainsi une certaine volatilité.

Calculer la volatilité du prix avec le max drawdown

Max Drawdown initial = (61 – 35.27) / 61 = 0.421 -> 42.1%

Nouveau Max Drawdown =  (63.35 – 53.96) / 63.35 =  0.148 -> 14 ,8%

Nouveau Max Drawdown = (68.4 – 61.08) / 68.4 = 0.107 -> 10.7%

Conclusion

Pour résumer cet article, analyser son trading n’est pas une option mais une obligation. Il nous force à nous remettre constamment en cause, parfois dans la douleur.

Prendre du recul pour analyser froidement ses trades est nécessaire mais nous avons besoin de disposer d’indicateurs fiables sans aucune interprétation subjective possible.

Le Profit factor et le Max Drawdown répondent à ce besoin et sont surtout complémentaires. Chaque indicateur ne montre qu’une facette de notre trading.

D’autres indicateurs existent comme le taux de réussite ou bien le taux de trades positifs, mais ce sont réellement ces 2 indicateurs qui seront la pierre angulaire de votre analyse.

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour.
    Merci beaucoup pour cet article très instructif .Vous parlez de votre journal de trading qui se trouve sur votre site .Je ne l’ai pas trouvé où se trouve -t-il s’il vous plait?

  2. Merci.
    J’ai rajouté le lien en bas de l’article. Le fichier se trouve sur mon drive. Si vous avez un problème, n’hésitez pas.
    Ben

Laisser un commentaire

Fermer le menu
fbd218e7bbdf0b541095fcfd0934cd39XXXXXXXXXX
4 Partages
Tweetez
Partagez4
Partagez