Ne soyez plus l'esclave de vos émotions avec la routine

Si cet article est affiché sur votre écran, vous connaissez le message que je souhaite transmettre : Apprendre

Compréhension d’un graphique, stratégie de trading, psychologie… Toutes ces facettes sont fondamentales pour un trader particulier.

Néanmoins souvent un élément passe sous le radar : Celui de l’organisation.

Ce point n’est pas propre au trading finalement puisqu’il peut s’appliquer également à votre vie professionnelle ou bien privée.

Vous devez apprendre à vous focaliser sur un ensemble de tâches bien précises, et organiser votre trading. Vos actes seront ainsi calibrés et moins soumis aux émotions.

Vous souhaitez être efficace sur les marchés ? Votre organisation doit l’être aussi.

Dans cet article, nous allons voir comment mettre en place concrètement cette organisation.

Introduction

Routine ne rime pas vraiment avec trading. Quand on évoque le sujet du trading ce n’est pas vraiment le premier mot qui nous vient à l’esprit. C’est même tout le contraire. Je pencherai plus pour adrénaline, excitation, rêve, changement de vie, richesse…

Bref le mot « routine » ne fait pas rêver les apprentis traders. Pourtant il deviendra un classique de votre vocabulaire après la lecture de cet article.

Vous ne voudriez pas qu’excitation devienne désillusion, ou bien que richesse devienne ruine ?

En règle générale, la routine est associée à l’ennui mortel du quotidien, effectuer toujours les mêmes tâches sans le moindre soupçon de réflexion.

Intervenir sérieusement et professionnellement sur les marchés financiers nécessite d’opérer un virage à 180°. A partir de cet instant, elle deviendra une alliée inestimable pour votre trading.

Dans l’article sur le Money management, je vous écris que le plus grand défi pour un trader novice est de respecter son plan de trading en domptant ses émotions. L’organisation aide à cela.

Partie 1: Pourquoi mettre en place une routine de trading?

Le cerveau humain n’aime pas les périodes de doutes, d’incertitudes. Cela nous incite à prendre des décisions irrationnelles et très souvent désastreuses, que ce soit dans la vie générale ou en bourse.

Voici 2 cas où suivre une routine est particulièrement indispensable.

1.1 L'effet F.O.M.O

Notre 1er cas est un évènement particulièrement nuisible qui existe pour votre compte de trading, c’est celui de l’effet FOMO

FOMO est l’acronyme en anglais de l’expression de « Fear Of Missing Out »

Ce qui veut dire en français la peur de manquer le mouvement en cours.

Il nous arrive tous de constater une action en forte hausse. Evidemment cette situation est agréable si vous êtes positionné dessus, mais en revanche la frustration peut être dramatique si vous êtes en dehors.

Une personne subissant de plein fouet ses émotions prendra alors le train en marche pour tenter de capter la suite du mouvement.

Alors oui, si le mouvement se poursuit à la hausse vous serez en plus-value.

Le très gros problème de cette approche c’est que vous ne contrôlez strictement rien. Ni votre niveau d’entrée, ni votre niveau de stop loss (si vous en avez un, ce dont je doute), et encore moins le dimensionnement de votre position (Nous verrons tout cela dans la partie « journal de trading un peu plus loin).

Si le prix atteint un niveau de résistance juste après votre entrée, la hausse se dégonfle tout aussi rapidement. Vous subissez alors un excès de volatilité. Le prix réalise un chandelier avec une mèche haute phénoménale.

 Vous vous retrouvez ainsi en l’espace de quelques heures (voir moins) scotché sur l’action avec une moins-value potentiellement déjà importante.

Dans ce cas précis une routine efficace vous aurait permis soit de rentrer au bon moment, donc, soit de détecter les signaux avant-coureurs, soit d’avoir la capacité à combattre cette situation et à relativiser en vous concentrant sur l’opportunité suivante. Mais surtout de pas ne rentrer n’importe comment sur le titre.

1.2 Contrôler le marché

On tente inconsciemment de contrôler le marché en établissant un sens directionnel, celui qui nous arrange. Encore une fois la catastrophe est systématiquement au rendez-vous. Le marché ne se contrôle pas, il faut composer avec lui simplement.

Partant de ce postulat,

Contrôler le marché en bourse avec une bonne routine de trading

Personnellement, je choisi sans aucun doute la 2ième option !

Le but de notre routine sera d’établir une zone tampon que nous pourrons modeler comme nous le souhaitons entre le marché et nos actes.

Une zone où nos émotions sont canalisées et organisées.

Une zone tampon correspond en réalité à se créer une zone de confort pour notre trading.

La routine crée ce confort. Elle met en place un ensemble d’actes, qui répété jour après jour, permettra de maitriser vos actes et de garder vos émotions sous contrôle, particulièrement utile lors des périodes de forte volatilité.

Nous allons voir maintenant quels sont ces actes à réaliser.

Plusieurs outils indispensables sont nécessaires à une bonne routine.

Partie 2: Comment mettre en place une routine quotidienne pour votre trading?

Nous allons tout d’abord définir précisément ensemble ce que veut dire une routine. Ce mot à plusieurs sens.

  • Le 1er comme je l’ai écrit dans l’introduction est synonyme d’ennuis, pas vraiment ce qui nous intéresse.
  • Le 2ième correspond en informatique à un petit programme qu’on lance pour réaliser une tache répétitive et maîtrisée.

Le 2ième sens est clairement plus attractif. En trading justement votre routine consistera à réaliser un ensemble d’actions précises dans le bon ordre, répétitives pour certaines.

Regardons en quoi elles consistent :

Le fonctionnement d'une bonne routine en trading

2.1 La recherche et l'analyse avec un screener

Un screener est un petit programme que vous avez défini. Il scanne l’ensemble des actifs sur un marché (ex : Euronext), en l’espace de quelques secondes seulement.

Celui-ci est généralement programmé sur mesure pour la stratégie auquel il se destine. La plateforme ProRealTime est équipée d’un module simplifié permettant la création de screener sans mettre les mains dans le code.

Vos devez simplement spécifier vos conditions de sélection.

Par exemple cela peut être:

  • Le breakout d’une zone de résistance,
  • Un indicateur technique
  • Un contact du prix avec une zone de support
  • La réalisation par le prix d’un plus bas historique

Bref il y a le choix, (cela correspond surtout avec votre profil d’investisseur).

Le résultat sera une liste d’actifs correspondant à vos critères. Plus ceux-ci seront élevés, plus le screener sera restrictif. Vous serez ainsi capable d’un simple coup d’œil de voir le nombre d’actifs rentrant précisément dans vos critères ou pas.

L'espace de travail avec la plateforme Pro Real Time

Ensuite vous les faites défiler sur votre fenêtre graphique. Si l’actif mérite votre attention, vous prenez alors quelques minutes pas plus pour cadrer le prix sur différentes unités de temps. Vous identifiez les niveaux de résistances et de supports, puis la tendance en cours.

Je poste régulièrement des analyses sur Twitter (Ben_2Lyon). Si vous me suivez, vous connaissez mon style d’analyse.

Dans les cours que je propose, je milite pour la sobriété. Ne tracez pas des supports et des résistances sur chaque chandelier. Concentrez-vous sur les niveaux importants. Affichez un indicateur technique ou 2, mais pas plus.

Une analyse doit mettre en évidence de suite les niveaux d’interventions et être claire.

Chaque marché peut être scanné. Néanmoins le nombre d’actifs retourné peut être important. Il est inutile de scanner la Terre entière, spécialisez-vous.

2.2 Créer des listes de suivi

Nos Screeners ont réalisé une première sélection que nous avons ensuite analysée. Une stratégie de trading répond à des règles bien précises pour la prise de position et la gestion du risque.

Un actif peut présenter une configuration graphique avec un potentiel intéressant mais la prise de risque n’est peut-être pas encore acceptable par votre money management.

Pour cet actif le travail d’analyse est donc effectué.

Vous rangez alors cet actif dans une liste de surveillance puisqu’il mérite votre attention.

Les listes de suivi répondent à ce besoin. Nous passons nécessairement un nombre important d’actifs avant d’avoir une opportunité intéressante. Pour éviter de travailler 2 fois (efficacité toujours), nous la mettons donc dans une liste de suivi.

Les principales plateformes graphiques permettent de créer ses propres listes.

Une liste permet d’obtenir au même endroit toutes les actions digne d’intérêt selon notre stratégie.

Vous pouvez créer autant de listes que vous le souhaitez, mais je n’en conseille que quelques-unes, autrement le gain d’efficacité s’annule.

Une liste peut être créée en fonction du type d’actif, par exemple : actions, indices, forex…L’unité de temps sur laquelle vous souhaitez intervenir ex : 4h, journalier, hebdomadaire…peuvent être des critères. Ou bien son degré d’évolution par rapport à votre stratégie.

Les trois principales listes que vous devez vous créer sont :

Mes listes de suivi pour une bonne routine de trading

2.3 Créer des alertes sur le prix

Quand vous pratiquez le trading sur le moyen terme vous n’êtes pas constamment devant vos écrans, contrairement aux day traders qui eux interviennent sur des unités de temps beaucoup plus courtes. La configuration graphique peut mettre des jours, voire des semaines à arriver à maturité.

Vous connaissez votre stratégie, et vous savez également à quel moment vous souhaitez prendre position.

Problème, vous n’allez pas scrutez toutes les 30 mins vos graphiques pour la surveiller.

La solution consiste à positionner soit directement sur votre graphique ou bien sur un site d’actualité boursière une alerte lorsque le prix franchi le niveau que vous souhaitez. L’idéal est de le mettre  à quelques % en dessous de votre niveau visé.

Une notification est envoyée sur votre smartphone ou bien en mail. A ce moment précis, vous mettez rapidement votre analyse à jour.

Si la prise de position est acceptable avec un risque maîtrisé, vous passez alors un ordre à seuil de déclenchement (ASD) pour prendre réellement la position.

N’oubliez pas qu’un ASD mobilise du capital. Ne le placez que si réellement l’action est sur le point d’exploser. Le principal risque est d’oublier que l’ordre existe et d’être surpris lorsque celui-ci est exécuté avec une configuration potentiellement dégradée à ce moment-là.

2.4 Organiser sa surveillance d'actualité

Passons à la surveillance des actualités. Ici, le but est de rester informé de l’actualité boursière des entreprises et des différents indices boursiers.

D’excellent sites d’actualités existent comme Investing.com, Zonebourse.com ou alors Boursier.com

Encore une fois ne vous dispersez pas, il est contre-productif de visiter 10 sites différents, la plupart diffusent les mêmes actualités.

Maintenant, vous pourriez par exemple chaque matin, visiter chaque site un à un. Pourquoi pas mais très chronophage.

Je le rappelle vous devez mettre en place une organisation efficace.

Vous avez plusieurs outils à votre disposition :

  • Utiliser un agrégateur de flux RSS
  • Utiliser Twitter

2.4.1 l'agrégateur de flux RSS

La plupart des sites d’informations offrent la possibilité d’importer des flux RSS à l’intérieur d’un logiciel  qui sera un agrégateur. Généralement la commande pour le réaliser se trouve en bas de la page.

Celui-ci rassemblera au même endroit et surtout d’un seul coup d’œil toutes les actualités que vous voulez suivre.

L’inconvénient, vous êtes dépendant de l’interface de ce logiciel, vous ne pouvez suivre que des sites. Il n’y a pas d’interactivité.

Comme principaux logiciel vous avez : Feedly –  Feedreader  –  Theoldreader  – et bien d’autres. 

2.4.2 Twitter

La 2ième solution consiste à utiliser Twitter. Personnellement c’est celle que j’utilise.

Twitter permet de suivre l’actualité des entreprises, des sites d’informations mais aussi des personnes. Ces sites d’actualités postent sur Twitter en même temps que sur leur propre site. Il suffit alors de les suivre.

L’atout majeur par rapport à d’autres réseaux sociaux est en fait sa principale limitation, chaque tweet est limité à 280 caractères. Cela permet d’être concis et efficace encore une fois.

Réellement le gros avantage de Twitter est de permettre de suivre des personnes réelles comme des traders indépendants qui peuvent partager leurs analyses, leurs points de vue et leurs expériences.

Une fonctionnalité particulièrement intéressante et que j’utilise :

Twitter offre la possibilité de créer des listes.

Vous pourrez ainsi vous créer des listes avec des thématiques différentes :

  • Analyses graphiques
  • Analyses fondamentales
  • News

Après au final tout cela dépend de votre propre organisation et de vos habitudes.

2.5 Se créer un journal de trading

Pour finir nous abordons un élément juste primordial de votre trading :

Le journal de trading

Il est tellement important que je lui ai consacré un bel article.

 Il est le socle pratique de votre trading. Il permet de mettre en application votre money management et votre stratégie de trading.

L’utilisation que j’en fais dépasse de loin sa fonction de base qui est une simple liste de vos trades perdants/gagnants.

Il permet d’apprendre de ses erreurs et d’optimiser son trading.

Voici sa réelle utilité:

  • Déterminer son risque
  • Dimensionner sa position
  • Simuler la prise de position d’un trade

Pour comprendre sa réelle utilité et arrêter d’intervenir à l’aveugle sur les marchés sa lecture est obligatoire.

Chargement en cours…

Conclusion

Nous voici à la conclusion de cet article. Le journal de trading me permet de rebondir sur une dernière brique que vous devez assembler (Qui est valable dans n’importe quel domaine).

L’importance de mettre en place une routine de formation pour votre trading

La bourse est un chemin initiatique. On ne finit jamais d’apprendre. Il y a toujours un aspect que l’on peut améliorer, optimiser, implémenter.

Comme dans toute discipline quand on débute sur les marchés, la somme de connaissances à acquérir peut paraître gigantesque.

C’est vrai, il y a de quoi faire entre le côté technique, le money management, la gestion des émotions, construire sa stratégie, apprendre à se connaitre… Cela peut en décourager plus d’un.

Prenons l’exemple très simple d’une randonnée en montagne:

Si vous vous projetez directement au sommet de la montagne alors que vous êtes encore sur le parking à vous chausser, 1000m plus bas (c’est un montagnard qui vous parle), je suis quasi sûr que le découragement s’abattra sur vous.

La solution la plus concrète à effectuer dans ce cas, est de se mettre en marche et d’avancer. Pas après pas, à votre rythme le sommet s’approchera, lentement mais surement. Un petit regard bienveillant en arrière et vous constaterez tout le chemin parcouru depuis ce fameux parking.

Vous avez saisi le parallèle avec le trading ?

Le meilleur moyen d’aborder cette problématique est simplement de mettre en place des sessions où l’on prend le temps de lire un livre, de visionner des vidéos, d’étudier un sujet précis avec une formation. Cette routine vous seul pouvez déterminer sa fréquence en fonction de votre temps disponible et de votre rythme.

Une seule règle à respecter : Etre régulier. Ne vous infligez pas des sessions de 3h ou plus, simplement des sessions où vous pourrez être concentré au mieux.

Toujours se remettre en perspective en trading

Comme toute activité, pour être pratiqué sérieusement le trading se doit d’être une activité structurée. Une routine efficace est votre meilleur allié.

Dernière précision, une routine quotidienne ne doit pas se transformer en corvée. Pour cela une durée 10 à 30 min maximum par jour est à respecter impérativement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
e897d2ed28465248e7251e557eeabd42ddd
8 Partages
Tweetez
Partagez8
Partagez