Indicateur GMMA

Nous utilisons tous une ou plusieurs moyennes mobiles sur nos graphiques, moi le premier.

Cet article va vous présenter une utilisation particulière des moyennes mobiles selon Daryl Guppy.

Daryl Guppy est un trader australien et auteur de livres, notamment celui-ci. Il a poussé l’utilisation des moyennes mobiles très loin puisque son indicateur technique, le GMMA (pour Guppy Multiple Moving Average) en utilise 13.

Un cours et des articles sur les moyennes mobiles sont déjà présents sur le site. Si vous ne connaissez pas le principe, aucun soucis tout est ici.

1. Construction de l’indicateur technique

Il existe des moyennes reconnues naturellement par le marché comme la m7 – m20 – m50 – m100 – m200. Avec ces 5 moyennes arithmétiques vous couvrirez les horizons court terme à long terme.

Comme je viens de le dire Daryl Guppy utilise 12 moyennes mobiles réparties en 2 groupes, plus une 13ième que nous verrons plus loin.

Attention, son indicateur utilise des moyennes mobiles exponentielles au lieu de moyennes simples.

Par rapport aux moyennes simples, la version exponentielle est plus réactive en cas de changement du prix. Cela est dû au fait qu’elle accorde plus d’importance aux valeurs récentes du prix en y utiliser ajoutant un coefficient.

Sur la moyenne simple toutes les valeurs ont la même pondération.

Cette meilleure réactivité engendre néanmoins plus de faux signaux. Elles sont donc à utiliser judicieusement.

Le 1er groupe sera celui des moyennes rapides à périodes courtes : 3 – 5 – 8 – 10 -12 -15

Le 2ième groupe celui des moyennes lentes à périodes longues : 30 – 35 – 40 – 45 – 50 – 60.

Organisons toutes ces moyennes avec un peu de couleur :

  • En verte les rapides (les périodes courtes)
  • En rouges les lentes (les périodes lentes)

On obtient ainsi un résultat cohérent comme le montre le graphique du titre McPhy Energy en unité de temps journalière

Détail construction indicateur technique GMMA faisceaux rapide et lent

Nous obtenons ainsi 2 faisceaux de moyennes, c’est le cœur de l’indicateur.

Sur ce graphique le prix est représenté en chandelier japonais.

Le faisceau de moyennes rapides colle au prix et symbolise sa tendance court terme.

Le faisceau de moyennes lentes symbolise la tendance moyen terme du prix.

Maintenant ajoutons une 13ième moyenne à 200 périodes sur le graphique. La M200 symbolise la tendance à long terme sur le prix et agira comme un filtre.

Elle est hors des faisceaux.

Moyenne mobile à 200 périodes. 13ième moyenne mobile pour l'indicateur technique GMMA

2 Comment l’interpréter et utiliser l’indicateur GMMA ?

Cet indicateur est à classer dans la catégorie des indicateurs de tendance.

Il nous sera donc utile pour déterminer la tendance de l’actif sur différentes unités de temps, ainsi que des zones de compression, indispensable pour une stratégie basée sur les cassures de niveaux (Breakout) par exemple.

2.1 Déterminer une tendance haussière ou baissière sur l’actif

Pour déterminer une tendance nous exploiterons :

  • La position des faisceaux l’un par rapport à l’autre
  • La largeur des faisceaux
  • La position du prix par rapport à ces faisceaux
  • La position du prix par rapport à la M200

J’ai divisé notre graphique de McPhy en 4 parties.

Indicateur GMMA, déterminer une tendance sur un titre en bourse

2.1.1 La tendance haussière

Réalisons un zoom sur la 1ere partie.

Jusqu’au 18 Mai le prix était dans une phase neutre, au contact de sa M200 plate.

Tout change lorsque le prix réalise un beau chandelier haussier impulsif. Quelques jours plus tard le faisceau rapide croise alors à la hausse le faisceau lent.

La tendance court terme devient fortement haussière. La tendance moyen terme avec son faisceau de moyennes lentes se retourne aussi à la hausse.

Les 2 faisceaux s’élargissent signe que la tendance se renforce.

Pendant cette 1ere phase la tendance haussière est forte avec notre prix au-dessus de son faisceau rapide, lui-même au-dessus du faisceau lent.

Indicateur GMMA en tendance haussière sur une action

La 1ere consolidation d’envergure intervient après un mouvement exponentiel, le prix ne peut plus tenir cette cadence, c’est la consolidation. Elle est totalement normale et surtout saine.

Sachez que le prix ne progresse pas exclusivement en ligne droite mais consolide en retraçant un peu le mouvement précédent.

Déterminer une tendance neutre moyen terme avec l'indicateur technique GMMA

Celle-ci débute lorsque le prix pénètre son faisceau vert. La tendance court terme passe donc d’haussière à neutre puis bascule baissière à très court terme avec le faisceau rapide au-dessus du prix.

Néanmoins nous arrivons d’une tendance fortement haussière, celle consolidation rapide s’effectue avec un faisceau lent toujours haussier et en dessous du prix. Cela signifie que malgré cette baisse la tendance de fond n’est pas remise en cause.

Ce faisceau lent agit comme un matelas. Lorsque le prix le pénètre celui-ci agit en support. Plus le faisceau sera large plus le prix aura du mal à le transpercer.

Par la suite le prix évolue dans un range, la tendance de fond est haussière mais à court moyen terme le prix évolue sans direction définie.

Fin Octobre le prix casse son faisceau lent, à ce moment précis le prix passe baissier, néanmoins le prix rebondi très vite et invalide cette cassure baissière. Ce qui est important de retenir ici, c’est que l’indicateur seul nous a fourni un faux signal. C’est pourquoi il reste indispensable d’utiliser l’analyse technique avec de l’analyse chartiste pour croiser les données.

Cette invalidation lance grâce à un pull back parfait sur le faisceau lent un puissant mouvement haussier moyen terme dans le sens de la tendance moyen terme toujours haussière.

Au début 2021 une nouvelle consolidation arrive et se transforme en correction, le prix retrace la totalité du mouvement précédent avec nos 2 faisceaux qui se croise.

2.1.1 La tendance baissière

Après notre phase de hausse le prix entre dans une phase de latéralisation moyen terme plus marquée.

Dans la 1ere partie (le rectangle bleu) le faisceau rapide bascule sous le faisceau lent, à ce moment-là le prix passe baissier à moyen terme mais encore haussier à long terme avec la m200 en support.

Vous pouvez également utiliser les 2 règles de la théorie de Dow pour vous aider.

En Avril le prix rebondi et les faisceaux se croisent de nouveau, le prix redevient neutre.

Dans ces phases de neutralité où le prix oscille autour de ses faisceaux, l’indicateur devient inopérant.

C’est normal, n’oubliez pas qu’il est constitué uniquement de moyennes mobiles. Une moyenne reste un indicateur de tendance.

En Mai le prix bloque cette fois-ci sous son faisceau lent et casse dans la foulée sa m200 qui était toujours haussière et en support (même si la phase de neutralité l’aplatissait).

Cette cassure marque le début de la tendance baissière. Dorénavant le faisceau lent et la m200 agiront en résistance avec des rebonds techniques venant se mettre en échec dessus.

Tendance neutre selon l'indicateur GMMA de Daryl Guppy

Résumons ce suivi de tendance

L’indicateur technique GMMA possède 2 faisceaux. Un 1er rapide et un 2ième lent. Ces 2 faisceaux permettent de visualiser sur un même graphique une tendance court terme et une tendance moyen terme.

N’oublions pas la m200 qui est notre filtre long terme.

Une tendance moyen terme haussière se caractérise par le faisceau rapide au-dessus du faisceau lent. Plus la tendance se renforce plus le faisceau s’élargira.

A l’inverse une tendance baissière moyen terme aura son faisceau lent au-dessus du faisceau rapide.

2.2 Quelques exemples de titre avec la vision GMMA

titre Nacon avec l'indicateur technique GMMA
titre Valneva avec l'indicateur technique GMMA
titre Catana Group avec l'indicateur technique GMMA
titre Median Technologie avec l'indicateur technique GMMA

3 Stratégie de trading avec l’indicateur GMMA

Nous venons d’utiliser l’indicateur dans son mode suivi de tendance, c’est très bien mais cela nous cantonne à rester observateur.

Notre but est de prendre position sur des actifs avec les probabilités de notre côté. Pour cela nous devons déterminer des niveaux de supports et de résistances pour établir un scénario de prise de position.

Pour obtenir ces setups de prise de position optimaux, le prix doit entrer en phase de congestion, sa volatilité baisse avec un niveau pivot qui se dessine.

C’est que j’enseigne dans mon livre numérique « développez votre capital, maitrisez vos investissements ».

Cette stratégie de trading se base sur le breakout haussier.

Avec l’indicateur GMMA nous pouvons focaliser notre attention sur ces zones de congestion avec la contraction de nos faisceaux.

Reprenons toujours notre titre Mcphy

Congestion des faisceaux avec l'indicateur GMMA de Daryl Guppy

1er exemple

En Juillet / Aout 2020 le prix est en forte tendance haussière, le faisceau lent est large. La phase de latéralisation permet alors au faisceau lent de se contracter. La cassure baissière du faisceau lent nous intéresse pas, en revanche sa réintégration oui.

Cela démontre un signe de force avec le faisceau maintenant bien contracté.

Surveillez particulièrement le moment où le faisceau rapide refranchi le faisceau lent puis réalise un pull back dessus. Vous obtenez ainsi un setup avec des probabilités de réussite très bonnes.

Dans notre cas c’est l’élément déclencheur pour la reprise de la tendance haussière moyen long terme initiale.

Ces moments de contraction sont particulièrement intéressant pour notre stratégie basée sur le breakout.

2ième exemple

Ici aussi nous avons une nouvelle contraction du faisceau lent. Néanmoins après une courte progression le prix revient réaliser un pull back sur le faisceau lent mais ne tient pas.

Le prix casse plusieurs fois son faisceau lent sans donner de direction définie. Ici c’est la cassure de la m200 qui mettra tout le monde d’accord avec une nouvelle tendance baissière.

Cela montre la limite d’utiliser un seul indicateur. Nous verrons dans le paragraphe suivant que nous pourrons utiliser d’autres éléments pour nos analyses.

3ième exemple

Après la tendance baissière bien installé le prix latéralise de nouveau avec des faisceaux qui s’entretoisent mais le faisceau lent n’est pas encore assez contracté.

Puis après une nouvelle phase de baisse très court terme le prix réalise un nouveau chandelier impulsif suivi d’un croisement de faisceau.

Ici attention même si le faisceau rapide repasse au-dessus du faisceau lent, la m200 elle reste baissière.

A l’heure où j’écris cette article un nouveau croisement est à surveiller avec une m200 toute proche. Les conditions pour un nouveau setup se mettent en place.

3.1 Mise en relation avec d’autres outils

Jusqu’à maintenant nous avons réalisé nos analyses techniques uniquement avec l’indicateur technique GMMA de Daryl Guppy (c’est normal c’est le but de cet article).

Cet indicateur même s’il contient 12 moyennes + la m200 resté basé sur le même comportement.

Pour compléter cette analyse il est donc recommandé (voir même indispensable) d’utiliser d’autres indicateurs qui viendront en complément du GMMA. Je dis bien en complément et pas en doublons.

Vous pouvez par exemple utiliser les bandes de Bollinger qui est un indicateur de volatilité. J’apprécie cet indicateur pour ces phases de contraction puis de divergence de ces bandes.

Vous pouvez aussi utiliser la théorie de Dow, l’analyse des creux et des sommets vous permettra ne pas être contre la tendance primaire de l’actif.

Et puis vous pouvez réaliser quelques tracés chartistes.

Tracés chartiste et indicateur GMMA ensemble

Revenons sur notre fameux faux signal pendant la phase de latéralisation. En réalisant une analyse chartiste nous pouvions déterminer une zone de support pour le prix.

tracés chartistes et indicateur GMMA

4 Créer l’indicateur sur Tradingview

Passons à la pratique, comment pouvez-vous intégrer l’indicateur GMMA à votre plateforme d’analyse graphique Tradingview.

4.1 1ere solution

L’indicateur est composé de 13 moyennes mobiles.

Il suffit d’ajouter une moyenne mobile exponentielle sur votre graphique et répéter treize fois cette opération.

Détail construction indicateur V1_op

Pour les besoins de cet article c’est ce que j’ai fait, je ne me suis pas pris la tête.

Néanmoins avec cette technique un problème se pose rapidement. La version gratuite de Tradingview ne vous permet pas d’ajouter plus de 3 indicateurs sur vos graphiques, c’est peu.

Si vous souhaitez utiliser Tradingview quotidiennement, je vous conseille de prendre la 1ere version payante. Vous aurez la possibilité d’afficher plus d’indicateurs, de créer plusieurs listes de suivies avec des alertes.

C’est réellement un indispensable.

Je vous renvoie vers ce tutoriel complet que j’ai écrit sur la plateforme pour vous accompagner.

4.2 2ième solution

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires