La représentation du prix sur nos graphiques

Vous avez maintenant en tête le principe de l’analyse graphique et sa réelle utilité. Vous ne serez plus surpris si on vous demande ce que c’est. La réponse est en vous!

Il reste malgré tout un doute ? Le cours complet de présentation sur l’analyse graphique est ici.

Abordons dans ce 2ième cours la représentation du prix sur nos graphiques boursiers. N’oublions pas que nos analyses se fondent sur la valeur du prix, il est donc nécessaire d’avoir une représentation nette de ses mouvements.

Dans ce cours nous verrons :

  • Les représentations visuelles
  • Les représentations temporelles

Nous passerons en revue les représentations visuelles qui existent et que vous pourrez rencontrer. Attention, nous n’allons pas toutes les traiter, certaines sont spécialisées ou alors clairement exotiques.

Enfin, nous expliquerons le principe des unités de temps pour maîtriser les horizons de temps sur nos graphiques.

1. L'affichage du prix sur votre graphique

Ne commençons pas à tracer des traits trop rapidement sur nos graphiques. Prenons quelques minutes pour nous attarder sur la représentation du prix.

Lorsque l’on réalise des analyses graphiques régulièrement, on ne s’en rend même plus compte mais notre représentation n’est pas la plus commune dans les livres ou les magazines financiers.

Sur ces supports le prix est représenté suivant une simple courbe comme celle-ci.

A noter que ce prix peut être celui d’une action cotée en Euro, Dollar… Il existe également d’autres marchés comme le Forex, les Devises, les cryptos…

Un graphique est seulement un mode d’analyse du prix quel qu’il soit.

courbe simple du prix sur un graphique boursier
  • Sur l’axe des abscisses nous avons notre échelle de temps
  • Sur l’axe des ordonnés la valeur du prix avec son unité

Cette courbe est en unité journalière mais pour le moment cela n’a pas d’importance, retenons simplement qu’elle nous montre l’évolution du prix sur le titre BNP Paribas.

Celui-ci a atteint sa valeur la plus basse à 40€ en Février 2021 avant de repartir à la hausse et réaliser son niveau maximum en Juin à 50€.

Nous constatons que ce graphique nous fournit déjà des informations précieuses, mais il en manque.

Comme je l’ai dit cette courbe est en unité journalière, cela signifie qu’elle se contente de relier les niveaux de prix à la clôture de chaque journée de cotation.

Elle retranscrit le prix uniquement à la fin de la période donnée, ici le journalier, mais cela pourrait en être une autre (nous le verrons plus loin).

En conséquence, les niveaux d’ouvertures et de clôtures, ou encore les extrêmes atteints sur une période donnée sont absents, la courbe est incapable de nous donner ces informations.

C’est pour cela que diverses représentations du prix ont été développées. Leur but est de nous fournir le maximum de données pour chaque valeur du prix.

Pour une analyse graphique pertinente, il est donc obligatoire d’utiliser une représentation du prix qui nous les fournit.

2. Les représentations adaptées pour nos analyses graphiques

La courbe est peut-être la plus commune dans les livres et les magazines financiers mais vous devrez tout de suite apprendre à la bannir de votre esprit.

Moi-même je ne saurais vous dire combien il existe de représentions, beaucoup trop je suppose. En tête immédiatement sans réfléchir j’en compte déjà une dizaine.

Dans ce cours, nous en aborderons que quelques-unes simplement parce qu’elles sont les plus connues et les plus intuitives à utiliser.

Nous aborderons donc :

  • Bar Chart
  • Chandelier Japonais
  • Heikin Ashi

2.1 La représentation en Bar Chart

La représentation en Bar Chart apporte 3 changements radicaux sur le prix :

  • Elle différencie les périodes haussières (vertes) et baissières (rouges).
  • Elle apporte les niveaux d’ouvertures et de clôtures sur le prix.
  • Elle permet de visualiser les extrêmes atteints par le prix sur la période en question.

Nous obtenons ce graphique très découpé, nous sommes toujours sur le titre BNP mais visuellement tout change.

Chaque période est constituée par un trait vertical et 2 traits horizontaux. Les extrémités des segments verticaux constituent les valeurs extrêmes atteintes par le prix sur cette période.

Pour analyser correctement un graphique, nous devons au minimum posséder ces informations, cela nous permettra de réaliser ensuite nos tracés chartistes lors de nos analyses graphiques.

Néanmoins personnellement je trouve cette représentation assez confuse visuellement surtout si l’on dézoom le graphique. Il n’y a pas de différence entre la zone d’ouverture et de clôture du prix par rapport aux extrêmes atteints par celui-ci.

2.2 La représentation en Chandelier Japonais

La représentation en chandelier japonais réalise cette distinction. Elle fournit les mêmes informations que les Bar Chart mais de manière plus claire et plus intuitive à mon goût.

Elle est de loin la plus utilisée sur nos plateformes d’analyses.

La différence notoire se situe au niveau de la zone entre le cours d’ouverture et de clôture du prix.

Nous n’avons plus seulement un trait mais un rectangle représentant le corps du prix avec des traits supérieurs et inférieurs pour représenter les extrêmes.

Cette petite différence rend la lecture des graphiques beaucoup plus intuitive.

Pour réaliser une analyse graphique correctement, vous devez utiliser une de ces 2 représentations du prix. Les chandeliers sont les plus faciles à appréhender lorsqu’on débute.

Un cours complet à leur sujet est d’ailleurs disponible ici.

Dans tous nos cours sur ce site, ainsi que dans la section blog et mes partages sur mon compte Twitter (Ben_2Lyon) j’utilise les chandeliers japonais.

2.3 La représention suivant Heikin Ashi

Ce cours n’a pas vocation à être exhaustif dans l’explication de toutes les représentations graphiques du prix, mais intéressons-nous quand même à la représentation suivant la méthode Heikin Ashi qui signifie « barre moyenne » en japonais

Initialement celle-ci a été développée pour suivre la direction d’un mouvement sur le prix tout en gommant certains inconvénients des chandeliers japonais.

Visuellement la représentation reste identique aux chandeliers japonais, en revanche la construction diffère totalement.

Le chandelier japonais récupère le niveau d’ouverture et de clôture de la période en cours, alors que Heikin Ashi se base pour son niveau d’ouverture sur le chandelier Heikin Ashi de la période précédente.

Son niveau de clôture est la moyenne des 4 variables (niveau d’ouverture, de clôture, extrême inférieure et supérieure) d’un chandelier japonais.

Ces moyennes permettent ainsi de lisser le prix et d’effacer ces irrégularités.

Comparaison du prix en Chandelier_Heikin

Il existe d’autres représentations du prix plus spécialisées, voir exotiques comme :

  • Le Renko
  • Le Kagi
  • Point et Figures
  • Etendue

Si vous voulez vous amuser à les tester, la plateforme Tradingview que j’utilise les intègre. J’ai également écrit 2 tutoriels complets pour vous guider sur la plateforme ainsi que pour  créer votre 1er indicateur technique.

3 Le prix représenté suivant différents horizons de temps

Nous venons de voir le prix représenté sous différentes formes visuelles avec des constructions différentes (notamment pour le Heikin Ashi).

Intéressons-nous maintenant au prix suivant différents horizons temps.

Nos graphiques jusqu’à maintenant étaient en unité journalière, c’est un choix de ma part. Cela signifie que chaque chandelier, Bar chart et même la courbe sont calculés suivant cette unité.

Pour la courbe celle-ci se met à jour à chaque fin de journée après la journée de cotation.

Pour le chandelier et le Bar chart, un corps de chandelier ou bien une barre de Bar chart correspondent à une journée de cotation et prennent leurs valeurs définitives qu’en fin de journée.

Cette unité journalière est adaptée pour un horizon moyen terme à plusieurs semaines, mais devient inadaptée si nous souhaitons voir évoluer notre prix seulement sur une journée. Notre graphique n’affichera qu’un seul chandelier, compliqué.

A l’inverse, nous voulons prendre du recul et voir l’évolution du prix cette fois-ci sur 20 ans, ce serait illisible d’affiché quasiment plus de 255 chandeliers sur notre fenêtre graphique.

Le raisonnement est le même que dans le système métrique, lorsque l’on parcourt de longues distances, est-il plus facile de parler en Km, en mètre ou en cm ?

Vous avez la réponse, sur un graphique le principe est le même, il existe donc différentes unités de temps pour afficher nos prix.

Graphique de BNP Paribas en unité de temps mensuel long terme

Prix en unité mensuel en chandelier Japonais

Comparé à l’unité mensuelle, l’unité journalière est bien plus courte en horizon de temps, mais que fait-on si nous souhaitons voir l’évolution du prix heure par heure ou même min par min ?

Graphique de BNP Paribas en unité de temps horaire très court terme

Prix en unité journalière en chandelier Japonais

La solution est de sélectionner une unité encore plus courte comme l’unité horaire ou 30 min par exemple.

Prix en unité horaire en chandelier Japonais

Vous pouvez le constater chaque unité correspond à un horizon de temps « exploitable » pour l’analyse graphique de votre titre. On n’analyse pas un mouvement horaire avec un unique chandelier journalier.

Quelle unité de temps choisir ?

Cette question vous seul pouvez y répondre. Cet horizon de placement se définit en fonction du temps que vous souhaitez allouer à votre à votre activité boursière.

Un graphique en unité 1h ou même du 4h vous permet de suivre le titre de façon précise et régulière, mais vous devrez allouer du temps régulièrement pendant la journée, chaque jour pour surveiller vos positions.

Des unités encore plus courtes comme la « min » demandent une surveillance constante. Ce n’est plus du tout la même activité.

A l’inverse, vos investissements sont réalisés pour un horizon moyen terme de plusieurs semaines à plusieurs mois, les unités journalières et hebdomadaires sont largement suffisantes.

Je vous conseille de lire mon guide gratuit pour vous éclairer sur le sujet.

Pour ma part, la bourse et la gestion de ce site sont une activité complémentaire de mon travail professionnel, je ne peux donc pas être constamment devant mon écran à surveiller tous les mouvements du prix. L’unité journalière me va très bien pour checker quelques fois dans la journée.

En revanche, il n’est pas interdit d’observer le prix sur une unité plus courte comme de l’horaire pour optimiser vos entrées et sorties de positions.

Développez votre capital – Maîtrisez votre trading

Votre livre pour comprendre et gérer votre réussite dans vos investissements boursiers

Devenez efficace dans votre trading en mettant en place des méthodes et processus.

Arrêtez de souffrir en trading

Conclusion

Pour résumer ce 2ième cours retenons simplement que nos graphiques sont une méthode d’analyse du prix.

Il existe différentes représentations du prix, la plus connue et la plus utilisée reste les chandeliers japonais. Leur construction est facile à comprendre et la différenciation claire entre des périodes haussières et baissières facilite la lecture de nos graphiques.

La méthode Heikin Ashi permet de mieux lisser les variations du prix puisqu’elle applique des moyennes, mais je trouve que sa construction demande plus de prise en main.

Enfin un graphique s’analyse sur plusieurs unités de temps en fonction des horizons de temps  que vous souhaitez étudier.

Prenez le temps de vous connaitre et de déterminer votre type  d’investissement, court, moyen, long terme ? Il n’y a que vous qui connaissez  la réponse.

Mon guide gratuit ainsi que ma bibliographie vous permettront de répondre à cette question et plus encore.

Dans le 3ième cours, nous aborderons le principe des zones de réaction sur le prix pour ensuite déterminer des zones de support et de résistance, un programme passionnant ! C’est par ici

Ce cours vous a été utile? Si oui, n’hésitez pas à le partager! Une question? J’adore la critique constructive, je vous encourage à la poser!