Comment investir dans le CAC40?

Les investisseurs particuliers avisés qui ont eu le bon sens d’investir dans le CAC 40 ont fait de bonnes affaires et l’euphémisme est doux. 

Le CAC 40 a brillé de mille feux en 2022 avec des profits cumulés de 138 milliards d’euros (une hausse de 74% depuis 2019), une augmentation du versement des dividendes à hauteur de 67 milliards d’euros (+ 61% depuis 2019) sans oublier les 25 milliards d’euros de rachats d’actions !

What else !?

Il serait dommage de ne pas profiter de cette manne financière, versé régulièrement par les 40 plus grandes entreprises françaises, cotées sur le CAC 40.

Et c’est la raison pour laquelle, j’ai décidé d’écrire cet article pour vous aider à investir dans le CAC 40 en toute sécurité et ce n’est pas un oxymore…

Découvrez à présent ce que vous allez apprendre en lisant ce billet :

  • Qu’est-ce que le CAC 40 ?
  • Comment investir dans le CAC 40 ?

Qu’est-ce que le CAC 40 ?

Créé le 31 décembre 1987 et introduit en bourse sur une base de 1 000 points, le CAC 40 est un indice boursier regroupant les 40 plus grandes entreprises françaises.

Les sociétés du CAC 40 sont sélectionnées par le conseil scientifique des indices en fonction des principaux critères suivants :

  • La capitalisation boursière.
  • La liquidité.
  • Les capitaux échangés.
  • Le flottant.

Le CSI

Le conseil scientifique des indices dont l’acronyme est CSI est l’organisme qui gère la sélection des entreprises du CAC 40 et dans une plus large mesure tous les indices boursiers d’Euronext Paris.

Rattaché au groupe d’Euronext Paris, le CSI supervise et prend les décisions sur l’éligibilité des entreprises candidates pour adhérer au CAC 40 et ce en toute indépendance.

Le CSI est également compétent pour décider de sortir une entreprise de l’indice parisien pour la remplacer par une autre société.

Le conseil scientifique des indices se réunit dans le plus grand secret au moins 4 fois par an en comité.

Il est composé d’un président et 7 membres aux profils très divers comme des analystes, des experts financiers ou des économistes.

La liste des entreprises du CAC 40

Le CAC 40 un indice européen mondialement connu à l’instar de son homologue allemand le DAX 40.

Le célèbre indice boursier représente en quelque sorte la ligue des champions des entreprises ou le championnat UFC pour les amateurs d’arts martiaux mixtes.

Les société célèbres dont la notoriété est internationale sont représentées dans le CAC 40 à l’instar de LVMH, L’OREAL, TOTALENERGIES, AIRBUS.

Découvrez ci-dessous, la liste complète de l’indice boursier du CAC 40, qui a été classé en fonction de la capitalisation de l’entreprise (source boursier.com en date du 30/08/2023) :

Composition de l'indice CAC40

Le CAC 40 représente l’ensemble des secteurs d’activités.

L’indice boursier est également un marqueur puissant démontrant la puissance économique d’un pays, sa capacité d’innovation et son leadership, à l’instar des indices boursiers américains comme le S&P 500 et le NASDAQ.

Le principal indice boursier concurrent du CAC 40 en Europe est l’indice allemand DAX 40.

Les différents CAC 40

La grille de lecture du CAC 40 présenté dans les différents médias financiers, à l’instar de BFM Business, Boursier.com ou Boursorama.com est biaisée car elle ne reflète pas la réelle valeur de l’indice boursier.

La performance du CAC 40 est en « trompe l’œil » car elle ne prend pas en compte les dividendes réinvestis, ce qui signifie que la valeur de ses composants occulte les dividendes générés par les actions qui le constituent.

Et c’est la raison pour laquelle il existe 3 versions du CAC 40 qui sont disponibles.

Le CAC 40 des « médias financiers » sans les dividendes réinvestis.

Le CAC 40 GR (Gross total Revenu), qui intègre les dividendes réinvestis bruts, c’est-à-dire avant déduction de la fiscalité.

Le CAC 40 NR (Net total Revenu), qui inclut les dividendes réinvestis nets, c’est-à-dire après déduction de la fiscalité.

Bien que l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) recommande d’inclure les dividendes réinvestis dans l’évaluation des performances des OPCVM indiciels, cela n’est pas encore une obligation et n’est pas systématiquement appliqué, notamment dans les DICI.

La performance du CAC 40

La performance du CAC 40 est évaluée en points sachant que l’indice valait 1 000 points lors de son lancement au 31 décembre 1987.

Le CAC 40 sans les dividendes réinvestis côte ce jour (source Zone Bourse 30/08/2023) 7 369 points et 22 227,78 points avec les dividendes réinvestis.

Le CAC 40 des médias financiers a réalisé une performance de 47,38% sur 3 ans, 34,03% sur 5 ans et 84,97% sur 10 ans (source Zone Bourse).

La performance est remarquable par rapport aux autres placements réglementés (Livret A, Livret Développement Durable et aux fonds en euros) qui ont fait perdre de l’argent pendant plusieurs années aux épargnants, car le taux nominal était inférieur à l’inflation.

Le CAC 40 est un indice boursier solide qui a fait preuve de résilience, depuis sa création, car il a résisté aux différentes tempêtes financières suivantes :

  • Les différentes guerres du GOLFE.
  • La crise russe en 1998.
  • Le naufrage des valeurs technologiques avec le NASDAQ en 2000.
  • La crise des crédit hypothécaires en 2007.
  • La crise des dettes souveraines en Europe en 2010.
  • Le CODID en 2019.

Une étude académique réalisée par l’Autorité des Marchés Financiers sur une période de 25 ans (1988 à juin 2013) a démontré statistiques à l’appui le fait suivant :

Les actions avec les dividendes réinvestis sont les meilleures classes d’actifs sur le long terme (un rendement annuel réel moyen de 6,6%) par rapport à l’or, le Livret A, l’immobilier, les obligations et les actions sans dividendes.

Performances réelle des principaux actifs financiers de juin 1988 à juin 2013 en France

Une autre étude réalisée en toute indépendance par le magazine Le Revenu, confirme la performance des actions avec les dividendes réinvestis, sur le long terme.

Performance des placements financiers sur 50 ans

L’année 2022 a été un très bon cru pour l’indice CAC 40 et ce malgré l’inflation…et un contexte économique plutôt morose !

Les sociétés du CAC 40 affichent une insolente rentabilité en 2022 avec 138 milliards de bénéfices cumulés.

La loi de Pareto fonctionne également très bien sur les marchés financiers car les 138 milliards de bénéfices ont été généré en grande majorité par 5 sociétés (Total Energies, Stellantis, LVMH, BNP Paribas et ArcelorMittal).

Plus gros profits de l'indice CAC40

Elles représentent à elles seules la moitié de l’ensemble des profits accumulés par le CAC 40.

Le CAC 40 affiche un taux de profitabilité de 8% en baisse en 2022 par rapport à 2021 (11%).

Taux de profitabilité du cac40 en %

Les dividendes des sociétés du CAC 40 ne sont pas aux abonnés absents et affichent un record de 67,5 milliards d’euros en 2022.

Dividende du CAC40 en milliards d'euros

Les sociétés du CAC 40 sont également très généreuses pour verser les dividendes à leurs actionnaires.

Total des dividendes versés aux actionnaires en milliards d'euros

What Else ?

“Si vous ne gagnez pas d’argent pendant que vous dormez, vous allez travailler jusqu’à la fin de votre vie.” Warren Buffet.

Découvrons à présent les différents moyens d’investir dans le CAC 40.

Comment investir dans le CAC 40 ?

Les investisseurs épargnants ont la possibilité d’investir indirectement dans le CAC 40, en déléguant la gestion de leurs investissements, grâce aux organismes de placement collectif de valeurs mobilières, dont l’acronyme le plus connu est OPCVM.

Les épargnants peuvent investir en bourse via des OPCVM comme les fonds communs de placement (FCP) ou des sociétés d’investissement à capital variable (SICAV).

Les FCP et les SICAV sont appelés dans le jargon de la finance des investisseurs institutionnels.

Ils sont agréés par l’Autorité des Marchés financiers pour proposer leurs services financiers aux investisseurs.

Les FCP pour investir dans le CAC 40

Les investisseurs qui souhaitent investir en bourse pour profiter des rendements offerts par les actions avec les dividendes réinvestis peuvent faire appel aux FCP.

Nés le 13 juillet 1979, les fonds communs de placement sont des copropriétés de valeurs mobilières dans lesquels les investisseurs sont associés.

Les investisseurs individuels ou institutionnels achètent des parts du fonds, ce qui leur donne une part de propriété dans le portefeuille du fonds.

Les fonds communs de placement investissent en bourse grâce à l’épargne versé par les épargnants.

Il existe une variété de Fonds Communs de Placement, chacun ayant sa spécialité dans des domaines tels que les actions, les obligations, les marchés monétaires.

Il existe plusieurs catégories de Fonds Communs de Placement qui sont disponibles et adaptés en fonction du profil des investisseurs.

Les FCP offrent aux investisseurs particuliers un accès simplifié à des classes d’actifs autrefois réservés aux professionnels.

Ces catégories prennent en compte le profil de chaque investisseur, ses ambitions de rentabilité et sa tolérance au risque.

Les sicav pour investir dans le CAC 40

Les Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV) ont été créées en 1945 afin de simplifier et de faciliter l’investissement en bourse des épargnants investisseurs.

Les SICAV permettent aux investisseurs d’investir en bourse, sans la nécessité d’être un expert, car la gestion du portefeuille est pilotée par des professionnels de la finance.

Elles offrent la possibilité aux investisseurs d’acheter des parts d’une société qui investit collectivement dans divers actifs financiers tels que des actions, des obligations et des matières premières entre autres.

La gamme des SICAV englobe plusieurs variétés, dont les SICAV actions, monétaires et obligataires.

Les SICAV et les FCP ont de nombreux communs à l’exception de la forme juridique.

Les FCP sont des copropriétés de valeurs mobilières et n’ont pas de personnalité morale par rapport aux SICAV.

Les clients qui investissement dans des SICAV deviennent actionnaires de la société avec les droits et privilèges qui en découlent.

Les FCP et les SICAV possèdent l’avantage notable de réduire les risques et de permettre l’acquisition d’un portefeuille diversifié, en confiant la gestion de l’épargne à des professionnels des marchés financiers.

Ce sont des produits financiers dignes d’intérêt mais il y a des inconvénients à ne pas négliger.

Les frais des FCP et des SICAV sont très élevés et nuisent à la performance sur le long terme.

Les gérants de fonds facturent des frais de souscription qui peuvent atteindre 2% mais il y a aussi des frais de gestion, des frais de performance et d’autres commissions mentionnées dans les contrats…

La performance des gérants de fonds est également décevante car ils sont dans la grande majorité incapables de battre leur indice de référence sur le long terme.

Les données statistiques récemment publiées par S&P Dow Jones Indices dans leur étude révèlent que 92 % des fonds d’actions de la zone euro ont sous-performé leur indice de référence sur une période de 10 ans.

Les résultats sont encore plus défavorables pour les fonds investis dans des actions américaines, car seulement 1,6 % des fonds examinés ont réussi à surpasser le S&P 500 sur une période de 10 ans.

Les banquiers commercialisèrent durant des décennies les FCP et des SICAV à leurs clients car ils étaient grassement payés comme apporteurs d’affaires !

Il s’agit désormais d’une époque révolue avec la digitalisation des marchés financiers et l’émergence des trackers.

Ils ont le vent en poupe avec des coûts nettement plus bas et d’autres avantages attrayants.

Les trackers pour investir dans le CAC 40

Les trackers également appelés ETF (Exchange Traded Funds) sont des produits financiers très populaires aux Etats-Unis, au Canada et en Europe.

Les ETF sont des fonds d’investissement négociés en bourse dont l’objectif est de suivre passivement la performance d’un indice boursier comme le CAC 40 par exemple.

Ils peuvent également reproduire la performance d’un secteur, d’une matière première ou d’un panier d’actifs sous-jacents.

Les ETF permettent aux investisseurs d’avoir un portefeuille boursier diversifié à bas prix et sans avoir la contrainte d’acheter chaque actif individuellement.

Lorsque vous achetez un ETF qui reproduit la performance du CAC 40, vous n’achetez pas une action individuelle…

Mais la totalité des titres de l’indice boursier des meilleures entreprises françaises.

Il est dont mathématiquement impossible que toutes sociétés du CAC 40 fassent faillite.

En choisissant d’investir dans le secteur du CAC 40 grâce aux ETF, vous gagnez sur les 2 tableaux suivants :

  • L’augmentation de la valeur des actions avec le taux de profitabilité des entreprises et les rachats d’actions.
  • Les dividendes distribués par les entreprises

Les frais sur les ETF sont également très bas par rapport aux FCP ou aux SICAV car ils se limitent aux encours de gestion et aux frais de courtages, facturés par les courtiers.

Ils peuvent varier de 0,15% sur les encours à 0,50%.

Les ETF sont des produits réglementés par le régulateur financier.

Les trackers sont des produits très liquides et dont la cotation est très transparente.

Ils peuvent êtes achetés ou vendus à tout moment durant les heures d’ouverture des bourses.

Les investisseurs ont la possibilité d’acheter des tracker sur le CAC 40 avec ou sans les dividendes réinvestis.

Ils ont également la possibilité de choisir des enveloppes fiscales comme le compte titres ordinaire ou le PEA (Plan d’Epargne en Actions).

Quel est le prix d’un tracker sur le CAC 40?

Vous pouvez acheter un tracker sur le CAC 40 avec l’émetteur Lyxor aux prix de 34,19 euros.

ETF Lyxor

Les investisseurs ont la possibilité de consulter des informations très utiles, avant de prendre une décision, avec le document d’information clé pour l’investisseur dont l’acronyme est DICI.

Il s’agit d’un document réglementaire obligatoire qui fournit des informations essentielles sur un produit d’investissement, tel qu’un fonds commun de placement (FCP), une SICAV ou un tracker.

Il a pour objectif d’aider les investisseurs à comprendre les caractéristiques du produit, les risques associés, les coûts, et d’autres informations importantes pour prendre une décision éclairée en matière d’investissement.

Le moyen le plus simple pour investir dans le CAC 40, avec un petit budget, consiste à acheter pour une somme fixe des trackers tous les mois.

Cette stratégie appelé l’investissement programmé (Dollar Cost Average) est le meilleur moyen pour lisser son prix tout en neutralisant la volatilité.

Acheter des actions du CAC 40

Acheter directement toutes les actions du CAC 40 qui versent des dividendes, pour obtenir un portefeuille boursier diversifié et équilibré, est le dernier moyen pour investir dans le célèbre indice parisien…

Mais cela nécessite d’avoir beaucoup d’argent à moins d’acheter des actions fractionnées.

Conclusion

Investir en bourse le plus tôt possible dans les entreprises du CAC 40 qui versent régulièrement des dividendes et offrent de la valeur aux actionnaires, est le meilleur moyen de se construire un patrimoine financier rentable sur le long terme tout se protégeant des 2 écueils suivants :

  • L’inflation.
  • Le financement des retraites.

Article écrit par

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
yvars
4 mois il y a

Excellentes explications, claires et complètes

yvars
4 mois il y a

Où peut-on trader l’ETF Lyxor CAC 40 (DR) UCITS ETF ?
Merci d’avance pour votre réponse