Comment Stan Weinstein analyse un graphique?

Vous êtes désemparés comme un lapin dans les phares d’une voiture à chaque forte baisse d’un actif ? Si votre regard sonne creux, Il est urgent d’agir !

Un livre, que dis-je, LE livre que tout investisseur sérieux doit avoir lu, et si possible en premier.

Stan Weinstein ? Cela vous parle ?

C’est un très médiatique trader des années 80. Son livre « Secrets pour gagner en bourse » est incontournable. Prenez le temps, avant de vous plonger corps et âme dans l’étude des chandeliers, des moyennes… d’étudier ce livre fondamental sur les différentes phases que traverse un actif (mais pas que).

Votre compte de trading vous remerciera.

Vous souvenez-vous des toutes premières actions que vous avez achetées, et quand ?

Pas si évident que cela de répondre sans hésitation. Les miennes ce sont des actions Gameloft à la fin 2008.

Comment je l’ai achetées ? Simplement sur les conseils de mon père qui en avait fait l’acquisition quelques semaines plutôt.

Avec du recul, ce conseil était-il judicieux ? Je vous remets rapidement le contexte du marché fin 2008. La volatilité cet automne-là était juste, énorme, de vraies montagnes russes. Néanmoins je débutais totalement et je n’ai pas vraiment pris la mesure de la situation. 

La suite vous la connaissez, point bas des marchés en mars 2009, et tout reprend le chemin de la hausse dans la foulée. Du coup mes actions Gameloft aussi !

Est-ce que je savais que le marché était dans une effroyable tendance baissière quand j’ai passé mon premier ordre ? A peine je vais dire. Mon investissement était clairement contre la tendance. Je ne m’en suis même pas aperçu…

Pour résumer, voici ma méthode d’investissement pour plusieurs années. Des actions achetées en fonction de conseils, ou bien de recommandations en tout genre sur des forums, portées par un marché devenu haussier. J’ai eu de la chance je peux le dire.

En 2014, ma méthode d’investissement « au petit bonheur la chance » a déraillé avec les biotechs (un gros déraillement quand même). Les moins-values ont fait une entrée tonitruante sur mon PEA.

A ce moment précis j’aurai pu choisir de tout arrêter, dégouté. J’ai réalisé une pause de plusieurs mois. Puis j’ai décidé que j’aimais réellement ça. Je me suis alors pris en main.

Un élément a tout précipité.

J’ai écouté à nouveau, un conseil de mon père, celui de lire un livre sur l’analyse technique. Comment analyser graphiquement et correctement une action à l’aide de Stan Weinstein.

Ce livre a été pour moi le déclencheur de ma passion pour l’AT, et pour la plupart des personnes qui l’ont lu d’ailleurs. Dès le début, il plante le décor avec le lecteur. Sa lecture est facile, c’est concret, simple. On est même choqué par les concepts énoncés mais on s’y fait vite.

J’ai choisi de traiter ce sujet fondamental pour tout trader, sur 2 articles complémentaires.

Le premier abordera bien évidemment le thème central du livre avec l’explication détaillée des phases, sa philosophie d’investissement.

Le 2ième lui, se concentrera sur l’utilisation concrète de sa méthode d’investissement.

Partie 1: Présentation

Pour vous une action ne fait que monter et descendre ? Vous avez sans doute raison, mais la réalité est un peu plus complexe, vous vous en doutez.

L’analyse technique n’est pas une science mystique mais nécessite simplement de développer votre capacité d’observation pour vous focaliser sur l’essentiel, le Prix.

Je ne vais pas résumer les paragraphes un à un (je n’aime pas ce qui est barbant), non. Nous allons plutôt nous concentrer sur la compréhension du graphique du prix et son interprétation.

1.1 Quel est le but de ce livre?

Stan Weinstein a établi au début des années 1980 une méthode d’investissement très simple d’utilisation. 30 ans plus tard son livre est une référence, et les concepts énoncés sont intemporels.

Il guide son lecteur pas à pas, ne vous submerge pas de termes techniques et abstraits. Au contraire, il commence par la base : Apprendre à lire un graphique et à reconnaître une valeur en tendance haussière ou baissière sans le bruit de fond médiatique et fondamental.

Je te tiens à être transparent avec vous, cet article contient des liens affiliés. Vous êtes tout à fait libre de cliquer dessus ou bien d’aller sur Google directement. Sachez que cela m’aide à financer l’hébergement de ce site 🙂

Être à contre tendance en Bourse c’est comme nager à contre-courant, c’est tout à fait possible. 

Il faut simplement de la pratique et savoir ce que l’on fait.

Toutes les valeurs boursières construisent des zones de supports et de résistances. Stan Weinstein nous enseigne que le prix évolue en phases successives.

Tout l’enjeu est de savoir laquelle.

Pourquoi ?

Parce que les marchés sont cycliques. Sachez que ce livre date de 1988 tout de même, bien avant l’ère d’internet et des brokers en lignes. Vous verrez les graphiques datent un peu mais la mécanique du prix elle, n’a pas pris une ride. Une fois vos yeux habitués à lire ces graphiques, leur compréhension sera facile.

Son principal atout est de démystifier les phases d’évolution d’un titre. Avant de rentrer dans le détail de l’analyse technique, prenez de la hauteur, obtenez une vision d’ensemble, puis seulement ensuite vous pourrez aller plus loin.

Ne soyez pas effrayés si vous êtes un grand débutant sur les marchés financiers. L’auteur prend justement une approche pédagogique. Vous obtenez une lecture facile et les termes techniques sont rapidement assimilables.

1.2 Appropriez-vous sa philosophie d’investissement

J’ai construit ma philosophie d’investissement sur les bases de ce livre. Vous pourrez d’ailleurs observer des similitudes dans les cours que je propose gratuitement et ce livre.

Petit retour vers le futur

Aujourd’hui nous regardons le prix d’un actif sur un écran d’ordinateur connecté à internet. Dans les années 80 cela se passait sur le bandeau déroulant dans les salles de marché (le fameux Tape) pour les professionnels. Les particuliers eux se contentaient des journaux.

L’élément central est le prix. Son analyse et son interprétation résument son approche boursière.

Toutes les informations importantes de l’entreprise sont déjà contenues dans le prix. Arrêtez de vous perdre en conjoncture ou bien dans des débats stériles. Son postulat part du principe que vous ne connaîtrez jamais les nouvelles avant qu’elles ne soient publiques. Des rumeurs peuvent circuler mais à aucun moment vous n’aurez la maitrise de votre investissement.

Apprenez à lire correctement un graphique pour y déceler des mouvements anormaux dans son comportement.

Les marchés financiers offrent un nombre incalculable de stratégies possibles. Apprenez la rigueur et restez logique dans votre approche. Ne soyez pas un technicien une semaine puis un fondamentaliste convaincu la semaine suivante, ne jetez pas tous vos indicateurs à la poubelle.

Non ! Si vous papillonnez de stratégie en stratégie vous serez simplement frustré et convaincu que le marché vous en veut personnellement (ce n’est pas le cas). Une stratégie se teste dans la durée, ne l’oubliez pas.

Avant de rentrer dans le détail du livre, l’auteur nous livre un dernier secret sur sa philosophie. Il n’est pas nécessaire de toujours avoir raison, la moitié du temps suffit amplement.

Comment ?

Laisser courir ses gains et couper rapidement ses pertes. Facile à dire me direz-vous !

En effet, le dire est une chose, le réaliser une autre, sans méthode… 

Mais justement n’est-ce pas le but de cet article et de se livre ? Cela se pourrait que si.

Partie 2: Le principe des 4 phases

Pour commencer cette partie voici la phrase qui titre le 2ième chapitre.

Un simple coup d’œil vaut bien des dizaines de prévisions financières

Cela doit être votre objectif à la fin de ce livre. Un coup d’œil doit suffire pour déclencher ou pas votre intérêt sur une action.

2.1 Présentation des phases

Etudier le prix d’une action est riche d’enseignement. La formation de top ou de bottom sur le prix vous donne une indication précieuse sur la suite probable des évènements. Les tops se forment quand le marché est en extase, tout le monde ne parle que du bien de la situation. La presse est euphorique et participe ainsi à la venue de traders novices, appâtés par des gains mirobolants (La bulle du bitcoin t’elle résonne en vous ?).

Voici un schéma représentatif de l’évolution d’un prix.

Les 4 phases d'une action de Stan Weinstein

Le prix dit tout. En observant le prix, il n’est plus nécessaire d’anticiper (ce qui est mal) mais d’agir en conséquence.

Règle simple : toute valeur se trouve à un moment dans une de ces 4 phases. Le travail de l’analyste est de déterminer cette phase.

Il y a 4 phases : 

  • La phase 1 plancher
  • La phase 2 d’avancée
  • La phase 3 de sommet
  • La phase 4 de chute

Ce graphique ne vous rappelle rien ? Allez jeter un œil dans le guide que je mets gratuitement à votre disposition, vous comprendrez.

Appliquons maintenant ce schéma à un graphique réel de prix (je vous laisse deviner la valeur, ce n’est pas difficile.)

#Claranova les 4 phases de Stan Weinstein

Nous retrouvons nos différentes phases.

2.2 Quels outils utilisent Stan Weinstein?

Stan Weinstein utilise 3 indicateurs techniques dans sa stratégie d’investissement boursière. En analyse technique j’en parle souvent mais avoir 10 indicateurs sur le même graphique c’est complètement « contre-productif « .

Et rend votre graphique illisible.

La fonction première d’une analyse graphique est de mettre en évidence des niveaux de supports et de résistances claires.

Sans même vous en rendre compte vous utilisez des indicateurs de même catégorie (cours Chap.1). Un indicateur boursier se base sur une formule mathématique. Ils ont donc leur propre sensibilité aux marchés. Ils ne donneront pas forcément un signal en même temps, voir des signaux contraires.

Dans cette situation comment faire ?

Notre ami n’en utilise que 3 et de catégories différentes.

  • Une moyenne pondérée à 30 périodes (pas arithmétique) (catégorie tendance)
  • Une étude des volumes (catégorie volume)
  • La force relative de l’action par rapport à un indice de référence (catégorie momentum)
Les 4 phases de Stan Weinstein

2.2.1 La moyenne mobile pondérée à 30 périodes.

Stan Weinstein utilise une moyenne à 30 semaines (puisque que nous sommes en unité hebdomadaire) pondérée.

Elle se différencie de la moyenne simple (arithmétique) par le fait qu’elle donne plus d’importance aux cours récents. On ajoute un coefficient multiplicateur pour donner un poids distinct pour chaque valeur utilisée dans le calcul.

Son avantage est une réactivité accrue puisqu’elle donne de l’importance aux cours récents. En contrepartie elle génèrera plus de faux signaux.

2.2.2 L'étude des volumes

L’étude du volume de transaction sur un actif est primordiale pour votre stratégie de trading. J’ai d’ailleurs écrit un cours dessus (Chap.8).

Le volume vous permettra de déceler les mouvements anormaux sur le titre, ou alors le contraire, vous indiquera que celui-ci est délaissé par les investisseurs, au risque de se faire piéger dessus.

2.2.3 La force relative de l'action

La force relative en bourse permet de mettre en référence l’évolution d’une action par rapport à un indice ou bien un autre titre.

Cet indicateur mesure comment un titre se comporte par rapport au marché et surtout à l’indice choisi. Pour les actions françaises je prends le CAC40 comme référence.

Ainsi une valeur progressant de 5% alors que l’indice lui progresse de 10% (c’est un exemple), la force relative permet de déduire facilement que la progression de cette action se fait uniquement parce que le contexte global est haussier. Dès que celui-ci se retournera, elle sera généralement la première à chuter fortement.

L’exemple de la baisse fonctionne pareil. Un titre baissant de 5% alors que l’indice chute de 10% aura de bonne raison de reprendre une hausse soutenue dès que le contexte se retournera à la hausse.

La force relative avec Stan Weinstein

Avant d’attaquer le dur!

Réalisez votre 2ième bonne action de la journée (après la lecture de cet article).

Partie 3: Comprendre le détail de chaque phase

Vous connaissez le concept des phases et les outils que Stan Weinstein utilise. Entrons maintenant dans l’analyse détaillée de chacune d’elle. Je le rappelle, ici notre unité de temps est de l’hebdomadaire.

3.1 La phase 1 de fondation

Après la pluie vient le beau temps.

Une phase 4 précède toujours la phase 1. Une tendance baissière forte est en cours sur le titre. Celle-ci dure des semaines, des mois, voire des années. Un moine tibétain en arriverait à perdre sa patience !

Cette phase 1 commence lorsque le combat entre acheteurs et vendeurs s’équilibre enfin. Pendant la chute les vendeurs étaient bien plus forts. A ce moment-là le prix ne réalise plus des plus bas toujours plus bas (caractéristiques d’une tendance baissière) mais des plus bas plus hauts que les précédents.

La phase 1 de fondation de Stan Weinstein
Graphe CLA version PRT Phase 1 V1 op

Un canal horizontal se dessine. Le prix vient buter successivement sur le haut qui deviendra alors une résistance puis sur le bas qui elle deviendra une zone de support. A l’intérieur de ce range la neutralité de l’actif est complète.

Une autre indication essentielle dans sa méthode concerne la position de la m30 pondérée. Lorsque la phase 1 est initiée celle-ci s’aplatit. Le prix se met à osciller autour.

Au fur et à mesure celui-ci dessine un niveau pivot. Ce pivot sera particulièrement important à suivre pour la suite.

A l’intérieur de ce range le volume est faible. Comme je l’ai dit plus haut, l’action est totalement délaissée par les investisseurs. Cette situation peut perdurer pendant des années.

Un investisseur inexpérimenté sera tenté à ce moment-là de prendre position en anticipant une future hausse probable. Ne le faites jamais ! 

Pourquoi ?

Vous ne maîtrisez pas le départ de la prochaine tendance haussière (si elle arrive), en conséquence vous bloquerez votre capital pendant un laps de temps indéterminé.

Un autre effet pervers de cette attitude sera d’être impatient. Vous aurez tendance à vouloir vendre alors que le prix évolue en dents de scie. Au mieux vous serez flat, mais généralement vous finirez en moins-value.

3.2 La phase 2 d'avancée

La fin de la phase 1 est marquée par le retour des volumes. Ces volumes n’entrainent plus le prix vers le bas. Au contraire celui-ci reste stable. Le prix test les bornes hautes et basses de son range.

Cette stabilité traduit en réalité le changement de perception des investisseurs pour la valeur. En effet les acheteurs qui entrent sur ces niveaux ont une vision long terme et non spéculative du titre. Ils jugent le prix correct et ne lâchent pas leurs actions. C’est une indication très favorable !

La phase 2 d'avancée de Stan Weinstein
Graphe CLA version PRT Phase 2 début V1 op

Les conditions techniques de la cassure

Le prix test une dernière fois le haut de son range puis le casse. Pour que cette cassure soit franche et tienne (autrement nous aurons simplement un faux signal) elle doit se réaliser au-dessus de la m30, obligatoirement.

Les volumes doivent également être en augmentation. Je le répète assez dans mes analyses sur Twitter.

L’augmentation des volumes crédibilise le signal d’achat. 

Pour Stan Weinstein le début du renouveau haussier se produit au moment où l’action est totalement délaissée par les médias et la masse des intervenants. Les nouvelles fondamentales peuvent ne pas être au beau fixe à ce moment-là mais n’oublions pas que les marchés anticipent toujours l’économie réelle.

La phase 2 est initiée. Un reflux du prix peut alors se produire et ramener celui-ci sur le niveau de sa cassure. Ce pull back n’est pas obligatoire mais constitue une opportunité d’entrée. Il faut savoir que plus la cassure sera violente moins le prix refluera.

La phase 2 d'avancée de Stan Weinstein

Si vous avez déjà parcouru mes cours vous savez que le prix ne monte jamais en ligne droite (cours Chap.2). Des consolidations se produisent au sein de la tendance haussière. Celles-ci sont légitimes, elles permettent au prix de souffler et d’obtenir une progression régulière dans le temps.  L’important est de conserver le support de la m30.

La fin de la phase 2

Nous sommes en plein rallye haussier, les nouvelles fondamentales s’améliorent, de plus en plus d’investisseurs prennent le train en route, sûr de pouvoir réaliser des profits rapides. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Néanmoins le temps commence à tourner à l’orage. Les premiers acheteurs deviennent nerveux à l’idée de voir leur plus-value fondre comme neige au soleil en cas de forte vente (sell-off). Les prix vont alors fléchir progressivement avec ces acheteurs de la première heure devenus des vendeurs.

En conséquence, la pente de la m30 va s’infléchir mais les volumes restent élevés. Le prix reviendra au contact de sa moyenne. Ne paniquez pas encore, à ce stade là l’actif est toujours à garder mais il n’est plus question de prendre position à l’achat dessus. Pour un investisseur c’est trop tard dorénavant.

La fin de la phase 2 est marquée par une volatilité en hausse. La contrepartie de ces ventes sera des acheteurs qui pensent acheter à bon compte chaudement recommandé par la presse spécialisée. Justement, cette presse spécialisée s’intéresse de nouveau au titre et accroit encore sa visibilité pour la grande majorité des intervenants.

Rappelez-vous que les fondamentaux sont bons et toute la presse financière donne des avis très positifs.

La
Graphe CLA version PRT Phase 2 ens V1 op

Cette période est plus compliquée à gérer qu’on ne le pense. Cette forte volatilité règne en maître, garder son sang-froid est une épreuve. On serait tenté de vouloir en reprendre (moi le premier) pour « jouer » un rebond.

Je vous arrête de suite ! Repensez à votre point d’achat lors de la cassure de résistance. Vous aviez préparé ce trade et géré son risque (si ce n’est pas le cas, il est encore temps de se former). Il existera toujours des opportunités en bourse.

Dans notre exemple le titre est en phase de transition. Le prix ne réalise plus des plus hauts encore plus haut. En conséquence une latéralisation se profile et la m30 s’aplatie. Ensuite, le prix vient rompre cette moyenne, alors que jusqu’à maintenant celui-ci rebondissait dessus.

Clairement le temps change, néanmoins le passage en phase 3 sera complet une fois que la ligne de tendance sera elle aussi cassée.

3.3 La phase 3 : La zone de stagnation

La phase de tous les dangers. Dès que le prix rebondit un peu fort, on serait tenté de reprendre une position à l’achat de peur de louper le train.

Le problème ?

Le prix après avoir marqué un plus haut, construit de nouveau un range horizontal similaire à la phase 1. Celui-ci redevient neutre. N’espérez pas y trouver une direction claire pour vos actifs. Vous serez balloté au gré de la volatilité.

Les volumes élevés s’assèchent peu à peu. Les achats et les ventes s’équilibrent de nouveau.

Sur les marchés pour acheter il faut un vendeur. Mais alors, pourquoi vendre ?  Il est utile de rappeler que certains sont entrés au début de l’explosion haussière et cette phase de stagnation est le bon moment pour sortir leur position, voilà tout.

Alors que faire ?

Une fin de phase 3 ne se solde pas nécessairement par une phase 4. Une phase 2 peut très bien être de nouveau initiée. Attention à nos émotions en phase 3 restons concentrés uniquement sur le graphique du prix.

Ce n’est qu’une fois que le prix aura cassé à la hausse son range (et avec du volume), qu’une nouvelle tendance haussière démarrera. Cette phase 3 n’aura été au final qu’une consolidation plus marquée au sein d’une tendance haussière plus large.

La phase 3 La zone de stagnation de Stan Weinstein

3.4 La phase 4: La chute

La phase 4 débute alors que la plupart d’entre nous se voileront la face. La tempête que l’on a vu arriver est bien là, sur vous. 

Faire le dos rond en espérant que cela soit passager n’épargnera pas votre PEA.

La zone de support qui fonctionnait en phase 3 et permettait le rebond du prix n’est plus. La pression des vendeurs a été la plus forte.

Il y a maintenant une notion que vous devez bien retenir.

Le passage en phase 2 nécessite d’avoir une augmentation des volumes. Cela crédibilise le signal.

Le passage en phase 4 ne nécessite pas une augmentation des volumes.

Un changement de polarité va s’appliquer.

Question : Qu’est-ce que le changement de polarité ?

Le prix franchit à la baisse un support, dorénavant pour celui-ci ce support  deviendra une résistance lorsque le prix reviendra à son contact, comme un pull back. (C’est également valable dans l’autre sens une résistance devenant un support.)

C’est à ce moment précis que nait l’incompréhension des traders débutants. Les fondamentaux sont bons, tous les indicateurs sont au vert. Pourtant l’actif est en chute libre. Rappelez-vous de la phrase du premier chapitre : Les marchés anticipent toujours l’économie réelle.

Étudions de près cette cassure.

Au moment de la cassure le prix doit se trouver en dessous de sa m30, elle-même baissière.

La force relative elle, passe en territoire négatif. Elle peut très bien déjà être sous les 0. Dans ce cas, lorsque le prix revient une nouvelle fois tester son support, le prix arrive déjà fragilisé.

Le prix peut réaliser ensuite un dernier contact avec son support devenu résistance. Attention ce n’est pas du tout obligatoire.

A partir de ce moment-là la tendance baissière est enclenchée. Cette baisse ne se fera pas en ligne droite. Des périodes de temporisation apparaîtront. Ne vous laissez pas berner, le prix sera sous sa ligne tendance. Chaque contact sera une occasion pour les vendeurs d’enfoncer le clou.

Observez les pics, ceux-ci sont de moins en moins en haut. Les plus bas eux, sont toujours de plus en plus bas.

Graphe CLA version PRT Phase 3-4 V1 op

La fin de la phase 4

La fin de la phase 4 arrive quand le marché juge que le prix de l’actif est correct. Les forces entre les acheteurs et les vendeurs s’équilibrent de nouveaux.

La boucle est ainsi bouclée. Toutes les conditions sont réunies pour initier une nouvelle phase 1.

Souvenez-vous, les marchés sont cycliques.

Partie 4: Conclusion

Dorénavant analyser une action ne relève plus du pur fantasme.

Il existe bien des manières d’étudier un graphique de prix. Avec des moyennes mobiles courtes et longues, de l’Ichimoku… Mais sachez que tout ceci n’arrive que dans un second temps.

Ce livre vous apportera l’analyse et la compréhension nécessaire au principe des  4 phases que traverse un actif.

  • A lire un graphique correctement
  • A définir une tendance
  • A quel moment acheter ou ne pas acheter un actif.
  • Quand acheter
  • Vous expliquera comment protéger votre position.
  • Enfin, quand vendre

Vous apprendrez tous ses concepts par l’analyse et la compréhension des 4 phases d’un actif que nous livre Stan Weinstein.

La principale limite dans la méthode de Stan Weinstein se trouve dans la nécessité de déterminer la bonne phase dans laquelle se trouve l’actif.

J’avoue que ce n’est pas tout le temps évident, surtout la période de transition entre la phase 2 et 3 qui n’est pas aussi franche qu’une cassure de résistance ou bien de support.

C’est pour cela que vous devez absolument toujours vérifier tous les signaux. Le prix peut casser une résistance mais doit être corroboré avec l’augmentation du volume, également la position de la m30. Cela vous permettra de filtrer pas mal de faux signaux.

Une dernière chose, Stan Weinstein n’utilise que la moyenne pondérée m30 sur ses graphiques hebdomadaires. L’étude du graphique journalier est obligatoire pour affiner le processus d’achat, et bien « timer » son entrée.

Sur cette unité de temps, affichez sur votre graphique la moyenne arithmétique à 200 jours.

La position du prix par rapport à celle-ci permet de réaliser la distinction entre une tendance haussière ou baissière de long terme.

Un titre sous sa m200 baissière est dans une tendance baissière long-terme. Si vous réalisez un achat dans ces conditions, vous vous mettrez clairement une chape de plomb sur la tête. Le titre sera lourd et ne manquera pas de reprendre le chemin de la baisse dès la moindre résistance.

A l’inverse, un actif au-dessus de sa m200 haussière, la tendance long-terme est donc haussière.  Vous l’avez deviné, cet actif sera plus léger et chaque contact avec les supports sera l’occasion pour les acheteurs de se renforcer.

Enfin une m200 plate est signe de neutralité. Le prix peut osciller autour sans donner de réelles indications. L’étude graphique des différents niveaux pivots prend ici toute son importance

Vous bâtirez ainsi un socle solide que vous pourrez consolider sans cesse, en vous formant plus précisément sur l’analyse technique comme l’étude des indicateurs techniques, des figures chartistes et autres.

Surtout il plantera la graine qui vous permettra de construire une véritable stratégie de trading, avec sa gestion du risque (le money management),et de contrôler votre entrée et votre sortie de position.

N’écoutez pas le journal télévisé de Jean Pierre Pernaut pour définir la tendance du marché, forgez-vous votre propre analyse, soyez indépendant.

Vous avez aimé cet article ? 

Alors je suis sûr que vous attendrez le 2ième avec impatience !

N’oubliez pas de vous inscrire pour bénéficier de mon guide gratuit sur les 4 actions que vous devez réaliser tout de suite pour votre trading. Je vous transmets un tas d’informations fortement utiles.

Préservons un peu de suspense mais le 2ième article sera centré sur la partie opérationnelle de la méthode de Stan Weinstein.

Ce que vous devez acheter et surtout ce que vous ne devez pas acheter.

Les figures chartistes à exploiter avec quel type d’ordre doit on utiliser pour ne pas passer sa vie devant les écrans. Cela va à l’encontre de ma propre philosophie et celle de Stan Weinstein.

Nous aborderons le money-management  et la protection de vos positions.

Je pense que vous l’avez compris, ce livre est un incontournable pour votre compréhension de l’analyse technique. 

Je tiens à être transparent avec vous. Ce lien est un lien affilié. Si vous passez par celui-ci pour acheter ce livre, je toucherai une petite commission. Cela me permet de financer l’hébergement de ce site. 

Rassurez-vous je ne propose que des produits à très forte valeur ajoutée pour mes lecteurs! (On oublie rasoir, téléphone et autres gadgets 😉 )

Cet article a 2 commentaires

  1. super bien resumé la methode !

    Fait partie des fondamentaux à ne pas oublier à mon avis,

    merci pour le partage.

    Philippe,

  2. Merci à toi Philippe!

Laisser un commentaire

0a600b908415b6e4db456e90f98bf48bHHHHHHHHHHHHH
2 Partages
Tweetez
Partagez2
Partagez
2 Partages
Tweetez
Partagez2
Partagez