Les chandeliers japonais: Les figures de continuation

Dans cette 3ième partie du cours consacré aux chandeliers japonais, étudions maintenant les figures de continuation composées d’au moins 2 chandeliers et plus. Je le rappelle, ces chandeliers sont une représentation possible mais très intuitive du prix sur votre graphique boursier.

Avant d’aller plus loin si vous n’êtes pas familiarisé avec le fonctionnent des chandeliers japonais je vous conseille bien évidemment de lire la 1ere partie du cours sur les chandeliers : Présentation

Les figures de continuation baissières sont bien moins nombreuses que les figures de retournement. Si la tendance sur le prix est baissière au début de la figure, la sortie se fera dans le même sens, c’est-à-dire à la baisse, la tendance baissière durera. 

L’inverse est bien entendu vrai avec une tendance haussière au début de la figure, la sortie s’effectuera dans le sens de la tendance, soit à la hausse.

Ici étudions :

  • Les lignes de poussée

1. La ligne de poussée haussière ou baissière

Une ligne de poussé haussière ou baissière est formée par la combinaison de 2 chandeliers japonais. Elle intervient après une hausse significative. Le cours a eu de besoin de souffler. Rappelons-le, c’est une figure de continuation. Elle indique une poursuite du mouvement en cours.

1.1. Ligne de poussé haussière

Dans sa configuration haussière le premier est un grand chandelier vert suivi d’un chandelier baissier rouge. Pour que la figure soit validée la mèche basse du 2ième chandelier ne doit pas dépasser la médiane du 1er chandelier. L’ouverture doit également être plus haute que le précédent chandelier. Il est important que le 1er chandelier possède un grand corps et le 2ième un plus petit.

Chandelier ligne de poussée haussière

Pour valider la figure, les chandeliers suivants doivent clôturer au-dessus du plus haut du chandelier baissier et être haussiers.

1.2. Ligne de poussé baissière

Dans sa configuration baissière le premier est un grand chandelier rouge suivi d’un chandelier haussier vert. Pour que la figure soit validée la mèche haute du 2ième chandelier ne doit pas dépasser la médiane du 1er chandelier. 

L’ouverture doit également être plus basse que le précédent chandelier. Il est important que le 1er chandelier possède un grand corps et le 2ième un plus petit.

Chandelier ligne de poussée baissière

Pour valider la figure, les chandeliers suivants doivent clôturer au-dessous du plus bas du chandelier haussier et être baissiers.

Pour ces 2 figures, celles-ci sont invalidées si le point médian est franchi. Ce point médian correspond dans une certaine mesure au niveau des 50% sur les retracements de Fibonacci.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments