Les chandeliers japonais: Les figures de retournement

Dans cette 2ième partie du cours consacré aux chandeliers japonais, étudions maintenant les figures de retournement sur les chandeliers japonais composées d’au moins 2 chandeliers et plus. Je le rappelle ces chandeliers sont une représentation possible mais très intuitive du prix sur votre graphique boursier.

Avant d’aller plus loin si vous n’êtes pas familiarisés avec le fonctionnent des chandeliers japonais je vous conseille bien évidemment de lire la 1ere partie du cours sur les chandeliers : Présentation

Mes objectifs pour ce cours

  • Connaitre les structures composées de plusieurs chandeliers
  • Exploiter les figures de retournement

1. Les structures à 2 chandeliers

Commençons par étudier les structures composées uniquement de 2 chandeliers. Cette structure forme une figure, comme pour les figures chartistes. Nous étudions ici les figures de retournement haussières et baissières sur les chandeliers japonais.

Nous parlerons des :

  • Avalements
  • Pénétrantes
  • Haramis
  • La pénétrante haussière
  • Couvertures en nuage noir

Chaque structure a une variante haussière et baissière.

1.1 L’avalement haussier ou baissier

L’avalement haussier se forme avec 2 chandeliers, le 1er doit être baissier (rouge) tandis que le 2ième doit être haussier (vert). L’ouverture du chandelier haussier se fait sur un gap baissier puis celui-ci doit être comblé dans la période en question pour que ce chandelier haussier clôture au-dessus du 1er chandelier et englobe sa mèche haute.

Chandelier avalement haussier en bourse

Comme le marteau il intervient généralement après une baisse significative. Le prix réalise un nouveau plus bas mais cette remontée rapide du prix traduit à ce stade la fin probable du mouvement en cours, celui-ci s’essouffle. Les vendeurs perdent le contrôle sur le prix avec cette zone défendue par les acheteurs.

Le volume doit être important pour crédibiliser la figure et montrer une véritable volonté des acheteurs, et non une simple prise de bénéfices par les vendeurs. Il est toujours sage d’attendre une confirmation avec 1 ou 2 chandeliers haussiers par la suite avant de se décider de passer à l’achat.

L’avalement baissier est exactement l’inverse. Le 1er chandelier est haussier (vert) alors que le 2ième est baisser (rouge). L’ouverture du chandelier baissier se fait cette fois par un gag haussier puis celui-ci est comblé sur la période en question en clôturant au-dessous du 1er chandelier et englobe sa mèche basse.

Comme le Pendu il intervient généralement après une hausse significative. Le prix réalise un nouveau plus haut mais cette baisse rapide du prix traduit à ce stade la fin probable du mouvement en cours, celui-ci s’essouffle. Les acheteurs perdent le contrôle sur le prix avec cette zone défendue par les vendeurs.

Chandelier avalement baissier

De même ici, le volume doit en augmentation pour crédibiliser ce chandelier et montrer un véritable retournement.

Voici un exemple d’avalement baissier sur le titre Pharming Group.

avalement baissier en unité de temps journalière sur le titre Pharming Group

1.2 Le harami haussier ou baissier

Le harami se compose également d’un grand et d’un petit chandelier. Cette fois-ci c’est le grand chandelier qui doit intervenir en premier. 

Le harami haussier se forme donc avec un grand chandelier baissier puis le second chandelier haussier doit se former sur la période suivante et être totalement englobé dans le corps du premier chandelier baissier.

Cette figure de retournement intervient à la fin du mouvement baissier, elle indique que la baisse s’épuise.

Chandelier harami haussier

Le chandelier baissier montre que les vendeurs ont le contrôle total du prix mais surprise les acheteurs que l’on pensait inexistants surgissent et forment ce 2ième chandelier, plus petit mais haussier. A ce stade ,ce retournement potentiel reste bien fragile, néanmoins on assiste peut-être à un début de retournement.

Cette figure doit être confirmée sur les périodes suivantes avec des chandeliers haussiers au-dessus de cette figure, cela signifie que les acheteurs reprennent maintenant clairement le contrôle du prix.

 

Le harami baissier se construit de la même façon à la différence que le premier chandelier est maintenant un grand chandelier haussier. Le second sera un petit chandelier rouge totalement englobé dans le corps du premier.

Cette figure de retournement intervient à la fin du mouvement haussier, elle indique que la hausse s’épuise.

Chandelier harami baissier

Le chandelier haussier montre que les acheteurs ont le contrôle total du prix mais les vendeurs n’ont pas dit leurs derniers mots et forment ce 2ième chandelier, plus petit mais baissier. Encore une fois ce retournement potentiel reste bien fragile, néanmoins on assiste peut-être à un début de retournement.

Cette figure doit être confirmée sur les périodes suivantes avec des chandeliers baissiers au-dessous de cette figure, cela signifie que les vendeurs reprennent maintenant l’ascendant sur les acheteurs.

Remarques :

Tout d’abord, il faut savoir que ces figures en Harami restent moins fiables que des avalements. Ces haramis auront des probabilités de succès largement meilleurs si ceux-ci se produisent sur des zones et des supports bien identifiés graphiquement par l’analyse graphique classique. Le 1er cours explique cette notion de support et de résistance.

Également la construction de la figure est importante et notamment la taille du 2ième corps. Plus celui-ci sera important et plus une phase de latéralisation sera probable ensuite. A l’inverse un 2ième chandelier qui ne possèdera aucun corps, un doji, formera une figure de retournement bien plus puissante.

Chandelier harami global

Attention cette figure est invalidée si les mèches du 2ième chandelier dépasse celle du premier.

1.3. La Pénétrante haussière

La figure en pénétrante haussière apparait lors d’un mouvement baissier clairement défini, le prix est en tendance baissière. L’apparition de cette figure signale généralement un retournement de la tendance ou une consolidation à la hausse.

Le premier chandelier doit être baissier et posséder un grand corps rouge. Celui-ci sera suivi par un second chandelier haussier ouvrant avec un gap baissier à l’ouverture par rapport au plus bas du premier chandelier mais clôturant au-dessus de sa ligne médiane.

Chandelier pénétrante haussière

Pendant la tendance baissière les vendeurs ont le contrôle du prix, néanmoins et généralement lorsque le prix se trouve sur une zone chartiste d’importance les acheteurs reviennent et combattent les vendeurs. Ceux-ci n’arrivent pas à faire face aux acheteurs, le prix progresse.

La clôture au-dessus de la ligne médiane est lourde de conséquence et force les vendeurs à racheter leur position ce qui accélère encore la hausse du prix.

Les acheteurs potentiels sont plus confiants et commencent à rentrer sur le marché en passant des opérations d’achats. Une nouvelle tendance haussière sur le prix démarre.

A noter que si le prix clôture au-dessus de la mèche haute du premier chandelier baissier, on revient sur une configuration de chandelier d’avalement haussier.

1.4. La couverture en nuage noir

Cette figure est l’inverse de la pénétrante haussière. Nous avons un premier chandelier haussier avec un grand corps vert. Le second chandelier doit ouvrir avec un gap haussier mais clôturant sous la ligne médiane du premier chandelier.

Cette figure signal un retournement probable du prix à la baisse.

Chandelier pénétrante baissière

A noter que si le prix clôture au-dessous de la mèche basse du premier chandelier haussier on revient sur une configuration de chandelier d’avalement baissier.

2. Les structures à 3 chandeliers et plus

Continuons avec les structures composées de 3 chandeliers et plus.

Nous parlerons des :

  • Etoiles
  • Bébés abandonnés
  • Ilots de retournement

2.1. Les étoiles du matin et du soir classiques

L’étoile du matin comporte un premier chandelier baissier avec un second chandelier haussier ou baissier et enfin le 3ième qui sera haussier. Cette figure se forme souvent en tendance baissière après plusieurs chandeliers rouges, nous avons ici une figure de retournement à la hausse du prix.

Plus précisément le 1er chandelier doit posséder un grand corps rouge, celui-ci matérialise la tendance baissière.

Le corps du second chandelier doit être positionné au-dessous du corps du premier chandelier avec un gap baissier, c’est-à-dire un trou de cotation du prix. On parle ici des corps et non des mèches des chandeliers.

Enfin, le 3ième chandelier doit être haussier et posséder un corps imposant en clôturant au minimum au-dessus de la ligne médiane du 1er chandelier voire plus.

Chandelier étoile du matin

Ce 2ième chandelier avec ce gap baissier représente l’échec des vendeurs à soutenir la tendance baissière du prix, celle-ci s’essouffle. Les acheteurs reprennent le contrôle du prix avec le 3ième chandelier.

Pour valider cette figure le 3ième chandelier doit impérativement ouvrir en gap haussier.

L’étoile du soir est l’inverse de l’étoile du matin. Elle sera donc une figure de retournement baissière.

Elle comporte un premier chandelier haussier avec un second chandelier haussier ou baissier et enfin le 3ième qui sera baissier. Cette figure se forme souvent en tendance haussière après plusieurs chandeliers verts, nous avons ici une figure de retournement à la baisse du prix.

Plus précisément le 1er chandelier doit posséder un grand corps vert, celui-ci matérialise la tendance haussière.

Le corps du second chandelier doit être positionné au-dessus du corps du premier chandelier avec un gap haussier. On parle ici toujours des corps et non des mèches des chandeliers.

Enfin le 3ième chandelier doit être baissier et posséder un corps imposant en clôturant au minimum au-dessous de la ligne médiane du 1er chandelier voire plus.

Chandelier étoile du soir

Ce 2ième chandelier avec ce gap haussier représente l’échec des acheteurs à soutenir la tendance haussière du prix, celle-ci s’essouffle. Les vendeurs reprennent le contrôle du prix avec le 3ième chandelier.

Pour valider cette figure le 3ième chandelier doit impérativement ouvrir en gap baissier.

Remarque :

Ces figures possèdent un très bon pouvoir prédictif mais elles restent néanmoins assez compliquées à repérer dans la réalité. Cela nécessite de bien comprendre cette notion de gap entre les corps et non les mèches.

Il faut retenir que l’étoile correspond en réalité au second chandelier.

Regardons maintenant les 2 variantes de ces étoiles avec ce second chandelier qui est un doji, c’est-à-dire un chandelier sans corps mais avec uniquement des mèches.

2.2. Les étoiles du matin et du soir en version doji

L’étoile du matin en version doji possède la même construction que la version classique, simplement le second chandelier ne sera plus un chandelier classique avec un corps et des mèches mais un doji. 

Un doji je le rappelle est un chandelier où les niveaux d’ouverture et de clôture sont identiques. Celui-ci est un chandelier neutre ou d’indécision.

Chandelier étoile du matin doji

L’étoile du soir en version doji est également identique à la version classique. Le second chandelier sera ici aussi un doji.

La psychologie de retournement à la baisse associée à cette figure est bien sûr identique à la version classique. Le doji renforce encore plus la pertinence de celle-ci pour le marché.

Chandelier étoile du soir doji

Pour ces 2 figures la présence de ces doji pour le 2ième chandelier renforce la psychologie de retournement à la hausse ou à la baisse associée à ces figures pour le marché.

2.3. Les étoiles du matin et du soir en version « bébé abandonné

Il existe une 3ième version de nos étoiles du matin et du soir, la version « bébé abandonné ». Cette version se caractérise par un second chandelier uniquement en version doji, mais en plus avec les 2 gaps avant et après ce second chandelier qui prend en compte le corps et les mèches de celui-ci.

La mèche haute du doji ne doit pas atteindre la mèche basse du 1er et du 3ième chandelier, autrement on revient sur la figure étoile en doji.

Le reste de la structure reste identique.

Chandelier bébé abandonné haussier_baissier

A noter que cette figure est assez rare à observer sur nos graphiques.

2.4. L’ilot de retournement

Pour notre dernière figure, voici une combinaison assez rare de plusieurs chandeliers qu’est l’ilot de retournement (Island reversal). Cette figure se produit rarement mais lorsqu’elle intervient le signal envoyé est puissant !

Cette figure se forme généralement après une hausse significative pour la version haussière ou bien après une baisse significative pour la version baissière par de grands chandeliers.

La taille de l’ilot importe peu. Si celui ne comporte qu’un seul chandelier on reviendra sur la structure en bébé abandonné.

Chandelier ilot de retournement haussier_baissier

La présence de ce grand gap est le pivot central de cette figure.

Sur la version baissière celui-ci traduit l’excès de confiance des acheteurs sur le marché. Un ensemble de chandeliers en apesanteur se dessine et matérialise une tendance neutre sur le prix. La tendance baissière s’active lorsque la figure est validée par la cassure à nouveau de cette zone de gap.

Pour la version haussière la logique est inversée.

Attention, pour que cette figure soit validée aucune mèche ne doit transpercer cette zone de gap.

Chandelier ilot de retournement invalidation

Conclusion

En conclusion pour notre trading ces figures de retournement sur les chandeliers japonais peuvent nous être bien utiles.

Mais attention les faux signaux sont nombreux ce qui nuit à leur pertinence. Pour augmenter leur fiabilité, effectuez toujours une analyse chartiste classique, c’est-à-dire en déterminant des niveaux de résistances et de supports puis en regardant les configurations de chandeliers à ce moment-là.

Pour finir, vos indicateurs techniques peuvent aussi vous aider à cadrer le prix, notamment l’étude des volumes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments