Comprendre la Tendance en bourse

Nous voici dans le 2ième cours de cette série de 3 cours consacrée à l’initiation de l’analyse technique.

Le terme « analyse technique » n’est normalement plus mystérieux pour vous. Vous avez un doute ? Dans ce cas je vous invite à relire ce premier cours en préambule de celui-là : Présentation de l’analyse technique.

Que signifie le mot tendance ?

Prenons un exemple concret

Le matin au moment de sortir de chez soi, on se pose tous la même question. Quel temps fait-il dehors ?

Un grand soleil, nuageux, ou carrément venteux avec de la pluie ? Si vous devez vous rendre au travail pied ça va vous influencer fortement sur la marche à suivre.

Vous avez sous vos yeux la situation précise sur le moment. C’est bien, et pour le reste de la journée ? Pour rentrer le soir ?

Vous aimeriez surement connaître la tendance pour la suite de la journée ou même pour les 3 jours suivants. Tout dépend de vos activités, vous seul pouvez le savoir.

La Tendance en trading sur une action fonctionne exactement de la même façon.

Vous saisissez le parallèle ?

Connaître la tendance sur une action permet d’être dans le sens du marché. Celle-ci est votre plus grande alliée. Un trade à toujours plus de chance de repartir dans le son sens.

Tout comme il est plus facile d’être en Tee-shirt sous un grand soleil que d’avoir une doudoune et un parapluie. (Enfin, c’est mon avis 😊.)

Dans ce cours, pour vous aider, je vais vous présenter une personne que vous allez très vite apprécier : Monsieur Charles Dow. Un homme très utile pour identifier la tendance en cours sur un actif !

La tendance, sans elle vous minimiserez réellement vos chances de succès.

1. Un petit rappel sur votre profil d’investisseur/spéculateur

Avant de commencer proprement dit ce cours, nous allons aborder un élément essentiel (encore un) pour votre trading.

Celui-ci touche à la partie psychologique. Au début on se focalise sur la partie technique c’est normal.

Le problème ? 

Cela ne suffit pas et malheureusement la plupart des débutants ne prennent pas assez en considération le coté psychologique du trading.

Vous devez vous connaître. Je ne demande pas une psychanalyse rassurez-vous ! 🙂

Répondez simplement à une de ces affirmations et ce questionnement n’en sera plus un.

  • Vous aimez l’action derrière votre écran ! 1h de trading est un horizon long terme à vos yeux.
  • Vous êtes un observateur en soirée ! 1h de trading est un horizon cette fois-ci court terme à vos yeux.
  • Vous êtes distant ! Surveiller vos actifs 1 fois par semaine est amplement suffisant.

La 1ere affirmation vous parle. Vous êtes probablement un trader intraday. Vos positions n’excèdent pas la journée. Des unités de temps très courtes comme du m1-m5-m15 pour vos prises de positions sont familières.

La 2ième affirmation résonne davantage pour vous. Cette fois-ci vos positions s’étendent de quelques jours à quelques semaines. Des unités de temps comme du 4h sont considérez comme courtes. Vous intervenez principalement sur du journalier.

Enfin la 3ième vous ressemble. Pour vous les marchés sont simplement un moyen (comme un autre) de fructifier votre capital. Vous souhaitez posséder des valeurs de rendements, défensives. La performance court terme ne vous intéresse pas. Votre vision est long terme. Des unités de temps comme du mensuel ou du trimestriel vous conviennent tout à fait.

Pourquoi j’insiste sur ce point ?

Cela va avoir une incidence directe sur la tendance que vous observerez sur vos graphiques.

Il n’est pas interdit d’avoir des actions pour du long terme et d’autres pour du plus court terme.

Apprenez simplement à bien dissocier vos analyses techniques et les unités d’intervention pour chaque actif.

En effet si vous souhaitez prendre position sur un actif pour plusieurs mois au minimum ne regardez pas votre graphique avec une unité de temps courte comme du 1h c’est inadapté.

Mettez votre graphique en adéquation avec votre vision.

2. Définition d'une tendance : Comment la reconnaître?

Entrons maintenant dans le vif du sujet.

Un des piliers de l’analyse technique est de mettre en évidence une tendance sur un actif.

Elle est un outil indispensable! Apprenez à la maîtriser. Vos décisions de prise de position seront facilitées. Elle permet de visualiser la direction que prend un actif.

La tendance est la conséquence des mouvements du prix. Elle reflète donc l’état d’esprit des opérateurs : L’euphorie, la panique, le doute…

Une devise connue sur les marchés que vous devez retenir : The trend is your friend, la tendance est votre ami.

Le sens de la tendance déterminera donc si nous devons être à l’achat ou bien à la vente.

Il est tout à fait possible de trader à contre tendance. De nombreux trader exploitent les retournements de tendance à leur avantage. Cela nécessite de l’expérience sur la détection des figures graphiques (Nous les verrons dans le chapitre 4) et une très bonne gestion du risque.

N’oubliez pas vous êtes contre la tendance principale.

Pour utiliser une image vous nagez à contre-courant. Cela reste possible mais ne s’adresse pas à une personne qui vient juste d’apprendre à nager.

En trading c’est la même chose. On peut gagner, certain trader y arrivent très bien. Simplement ne raisonnez pas en termes de facilité c’est un leurre.

2.1. La tendance selon la théorie de Dow

Avant d’aborder le sens de la tendance, nous allons parler ensemble d’une des théories fondatrices de l’analyse technique, créé par un journaliste financier américain du 19ième siècle, un certain Charles Dow.

Ce nom vous parle ? C’est normal il a créé le premier indice boursier qui classe les entreprises par secteur : Le DOW Jones

Vous allez vous rendre compte que sa théorie est très simple à mettre en œuvre et toujours d’actualité. Appliqué correctement elle est redoutable pour le suivi de tendance. Elle permet de prendre des décisions qui ne vont pas contre la tendance dominante.

Selon la théorie de Dow le prix d’un actif ne monte jamais en ligne droite. Il est une succession de creux et de sommets.

3 types de tendances existent.

Tendance haussière

Théorie de Dow tendance haussière

Le prix réalise des plus hauts de plus en plus hauts et des plus bas de plus en hauts.

Tendance baissière

Théorie de Dow tendance baissière

Le prix réalise des plus hauts de plus en plus bas et des plus bas de plus en bas.

Tendance neutre

Théorie de Dow tendance neutre

Le prix réalise des plus hauts de plus en plus hauts et des plus bas de plus en bas.

Pour être précis nous venons d’aborder le premier coté de sa théorie.

2.1.1.La relativité des mouvements selon Charles Dow

Précisons davantage les choses.

Avant de vous plonger corps et âme dans votre toute première analyse lisez la suite.

Nous venons de voir que le mouvement du prix n’est qu’une succession de creux et de sommets.

Ok, vous trouvez mes schémas peut être jolis (je l’espère) mais cela reste théorique. Les unités sont absentes.

Cette tendance est-elle mensuelle, hebdomadaire, journalière, voire horaire ou moins ? Aucunes idées et en l’état actuel c’est insuffisant pour passer à la pratique.

Le deuxième pilier de la théorie de Dow est l’imbrication des différentes tendances entre elles à l’image des poupées russes.

Selon Dow une tendance peut se décomposer en trois parties.

  • La tendance primaire
  • La tendance secondaire
  • La tendance mineure

Un petit schéma

La relativité des tendances selon Charles Dow

Pour avoir une métaphore on peut comparer cela à l’océan.

La tendance primaire serait la marée.

La tendance secondaire serait les vagues, plus ou moins fortes.

La tendance mineure serait simplement le clapotis au sommet de ces vagues.

2.3 Comment tracer une ligne de tendance?

Nous avons vu dans le premier cours que le prix forme des creux et des sommets et reflète ainsi des niveaux de supports et résistances pour le prix. Ces zones forment des zones de réactions.

Une ligne de tendance relie au minimum 2 sommets ou creux ensemble.

Dans les faits on privilégiera les droites avec 3 points de contact. Les 2 premiers servent à la construction et le 3ième sert de validation pour le marché.

Rappelez-vous, la théorie de Dow nous enseigne qu’une tendance haussière est formée de sommets et de creux ascendants et descendants pour la baissière.

Ligne de tendance haussière

Ligne de tendance haussière

Ligne de tendance haussière

Ligne de tendance baissière

Nous nous sommes simplement appuyés sur cette théorie pour tracer nos lignes de tendance.

Voici un exemple

ligne de tendance haussière
exemple tendance baissière v1 op

Caractéristiques importantes :

  • Plus une ligne comportera un nombre de point de contact important plus l’impact de la cassure provoquera un décalage important du prix. La cassure de cette ligne sera un signal clair et puissant en provenance du marché.
  • Au-delà de 3 points de contact, tout contact supplémentaire augmente la probabilité que celle-ci soit cassée au contact suivant. Néanmoins on privilégie toujours par défaut une réaction dans le sens de la tendance.
  • Plus une ligne de tendance sera pentue plus sa cassure interviendra rapidement. Son effet sera amoindri.
  • Une cassure réalisée avec force (grand chandelier) sera psychologiquement marquante.

Attention une cassure d’une ligne de tendance ne signifie pas qu’un retournement de tendance va se produire de suite. On ne passe pas d’une tendance haussière à baissière il y a toujours une zone de neutralité.

A retenir :

Une tendance peut se prolonger indéfiniment mais elle peut se casser qu’une seule fois.

3. Etude de cas concrète.

Nous allons maintenant étudier un exemple concret sur le graphique de prix de l’action Soitec.

Je vous ai représenté 3 graphiques, chacun représentant une partie de la tendance.

Commençons par la tendance primaire.

Tendance primaire selon Charles Dow

Aucun doute à avoir la tendance de long terme sur l’action Soitec est haussière depuis plusieurs années. Avec même une accélération sur la dernière année écoulée. Les sommets et les creux sont bien de plus en plus hauts.

Maintenant zoomons un peu et observons notre tendance secondaire.

Tendance secondaire selon Charles Dow

Ce deuxième graphique est en UT journalière. (1chandelier est égal à 1 journée de cotation pour rappel).

Le cercle rouge matérialise notre tendance secondaire sur le premier graphique en UT hebdomadaire.

Que voyez-vous ?

La tendance moyen terme n’est plus aussi directive. Le prix est venu toucher une première fois les 71€ sur notre graphique avant de refluer puis de revenir une 2ième tout en refluant encore une fois.

Sur une période de quelques mois nous n’avons plus de tendance directive claire. Le prix latéralise, il est en range.

La tendance est donc neutre.

Visualisons notre 3ième et dernier graphique et zoomons encore.

Tendance mineure selon Charles Dow

Ici nous observons notre tendance mineure. 1 chandelier est égal à 1h.

Elle est haussière il n’y a pas de doute. On le voit rapidement en observant les creux qui viennent en contact sur notre oblique haussière verte, ils sont de plus en plus hauts. Les sommets sont également de plus en plus hauts au contact de l’oblique rouge.

La tendance mineure en 1h est haussière.

3.1 Conclusion sur l'exemple

Vous venez de le voir, une tendance haussière ou baissière sur un actif ne veut pas dire grand-chose en soit.

Elle peut très bien être haussière sur du long terme, comme de l’hebdomadaire / mensuelle.

Etre baissière sur du journalier ou du 4h, à horizon de quelques semaines.

Etre haussière à l’intérieur d’un range sur du court terme.

Faite moi plaisir! Ne dit plus qu’un actif est en tendance cela ne signifie rien et apportera plus de questions que de réponses.

2 informations manquent :

  • Nous l’avons vu 3 tendances existent : haussière – baissière – neutre. De laquelle parlez-vous ?
  • Votre graphique de prix est sur quelle unité de temps : m1-m5-H1-H4-D1-H1… ?

Remarque importante:

Cet exemple est construit sur un investisseur ayant une vision moyen terme.

En règle générale

  • Un horizon long terme s’établit sur plusieurs années : 1 à 3 ans
  • Un horizon moyen terme sur 6 à 9 mois
  • Un horizon court terme de quelques semaines à 3 mois.

Maintenant un day trader et un swing trader n’auront évidemment pas les mêmes références pour déterminer une tendance.

Un day trader son court terme sera un graphique en minute et son long terme du 4H. On est très loin des mois.

Ce qu’il faut retenir

L’importance est de connaitre son unité d’intervention. Elle nous servira de référence.

Vous voulez prendre position sur une unité journalière ou du 4h ? Votre tendance sera définie par une UT plus longue soit au mieux de l’hebdomadaire.

Un investisseur (swing trader) qui pratique le trading dans le sens de la tendance doit toujours avoir en tête le sens de la tendance long terme. En effet les tendances longues prédominent sur les courtes.

C’est toujours l’unité de temps la plus longue qui a le dessus, soit le mensuel.

Si vous voulez maximiser l’espérance de gain de vos futurs trade, restez toujours dans le sens de la tendance directive. En effet, les plus gros décalages sont toujours réalisés dans son sens.

4. Pour résumer

  • Tout d’abord apprenez à vous connaître, décider ensuite de votre unité pour votre prise de position.
  • Déterminer la tendance en cours à long terme sur un actif est la première chose que vous devez réaliser avant tout autre analyse.
  • Le sens de la tendance déterminera votre entrée en position, soit à l’achat ou bien à la vente même sur des unités plus courtes. Vous éviterez ainsi de retrouver à contre tendance.
  • Une tendance haussière peut se prolonger x fois mais ne se retourne qu’une seule fois. Des pauses peuvent intervenir pendant celle-ci mais on ne passe pas d’une tendance haussière à baissière immédiatement il y a toujours une zone de neutralité au milieu.
  • On entend souvent l’affirmation « le prix est sans tendance » ce n’est pas vrai. Le prix peut prendre 3 tendances distinctes:
  • Haussière
  • Baissière
  • Mais aussi Neutre

Ne tournez jamais le dos à la tendance, elle est votre amie.

Vous voilà arrivé au terme de ce 2ième cours d’initiation. Vous devez toujours déterminer la tendance long terme avant d’entreprendre quoi que ce soit sur un actif.

Dans le 3ième et dernier cours consacré à l’initiation nous aborderons la notion de scénario et de signal.

Vous avez déterminé le sens de la tendance c’est une très bonne chose.

Maintenant nous allons l’exploiter pour déterminer notre entrée en position.  

En parallèle de cette série de cours,  je vous conseil vivement le livre sur l’analyse technique de John Murphy mais également dans un second temps celui sur l’analyse graphique des tendances boursières. Bien évidement des éléments sont communs, mais il rentre plus dans le détail au niveau des configurations graphiques (Que nous verrons dans le chapitre 4). Ces lectures compléteront parfaitement ces cours.

Je tiens à être transparent avec vous. Ces liens sont des liens affiliés. Si vous passez par ceux-ci pour acheter ces livres, je toucherai une petite commission. Cela me permet de financer l’hébergement de ce site. 

Rassurez-vous je ne propose que des produits à très forte valeur ajoutée pour mes lecteurs! (On oublie rasoir, téléphone et autres gadgets 😉 )

Ce cours vous a été utile? Si oui, n’hésitez pas à le partager! Une question? J’adore la critique constructive, je vous encourage à la poser!

Laisser un commentaire

31ca1467bead1d9da2bf0cc1718b1a8cnnnnnnn
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez